3

1 Femmes, soumettez-vous de même à vos maris, pour que, si certains sont rebelles à la parole, par la conduite des femmes, sans paroles, ils soient gagnés

2 en observant votre conduite tsniout, dans la crainte.

3 Votre parure ne doit pas être extérieure : nattes de cheveux, bijoux d'or, toilettes fringantes,

4 mais dans l'intériorité du cœur, dans l'incorruptible d'un esprit doux et paisible, qui est d'un grand prix devant HaShem.

5 Ainsi se paraient, jadis, les femmes consacrées, qui espéraient en HaShem, soumises à leurs propres maris,

6 comme Sarah, qui obéissait à Avrahâm en l'appelant Adôn, elle dont vous êtes devenues les enfants, en faisant le bien, et en ne vous laissant troubler par aucune peur.

7 Maris, de même, vous qui habitez ensemble, sachez que la femme est un vase plus fragile, donc faites-lui honneur, puisqu'elle est cohéritière de la grâce de vie. Ainsi, rien n'entravera vos prières.
8 Enfin, soyez tous unanimes, en accord, fraternels, compatissants, humbles,

9 Ne rendant pas mal pour mal, ou insulte pour insulte ; bénissant, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction.
10 Oui, si quelqu'un veut aimer la vie Et voir des jours heureux, qu'il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses,
11 Qu'il s'éloigne du mal et fasse le bien, Qu'il recherche la paix et la poursuive;
12 Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal.
13 Et qui vous nuira, si vous êtes zélés pour le bien ?

14 Mais si vous souffrez pour la justice, vous serez heureux. N'ayez d'eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés.

15 Sacralisez le Messie comme Adôn en vos cœurs, toujours prêts à vous défendre face à ceux qui vous demandent une parole sur votre espérance,

16 mais avec humilité et crainte, en ayant une bonne conscience pour que, au moment où vous êtes dénoncés, ceux qui vous calomnient soient confondus par votre bonne conduite dans le Messie.

17 Mieux vaut souffrir, si c'est la volonté d'HaShem, en faisant le bien qu'en faisant le mal,

18 puisque, aussi, le Messie est mort pour vous une fois pour vos fautes, lui, un Tsadik, pour les réshaïm, afin de vous conduire à HaShem, étant mort dans la chair, mais rendu vivant par la rouah.

19 C'est par lui qu'il est allé en prison proclamer mêmes aux esprits,

20 à ceux qui désobéirent jadis, quand HaShem, dans Sa grande patience, attendait, aux jours de Noah, pendant la construction de l'arche, dans laquelle peu, c'est-à-dire huit personnes, furent sauvées des eaux.

21 C'est une image de l'immersion qui vous délivre, vous aussi, maintenant : non pas en ôtant la souillure de la chair, mais en demandant une bonne conscience à HaShem, par la résurrection de Yéshou'a le Messie,

22 qui est à la droite d'HaShem, étant parti aux Cieux, après s'être soumis les messagers, les autorités et les puissances.

*

1 ils soient gagnés : comme nos Maîtres rapportent : "la piété du mari provient de sa femme" (Béréshit Rabbah) et "c'est la sagesse de la femme qui bâtit son foyer" (Mishléi/Proverbes 18:22).

3 Votre parure ne doit pas être... : pourtant, le Midrash affirme que lorsque HaShem E.lohim créa la femme, Il l'a fit très belle et l'embellit avec des tresses (Midrash Téhilim 68:4). En vérité, la femme doit donner la priorité à son intériorité car "un anneau d'or au nez d'un pourceau, c'est une femme belle et dépourvue de sens" (Mishléi/Proverbe 11:22). Elle devra néanmoins se faire belle et attirante, mais seulement pour son mari, et non pour attirer les regards extérieurs.

4 dans l'intériorité du cœur : comme l'annonce le Roi David : "Toute la gloire de la fille du roi se trouve dans l’intériorité" (Téhilim/Psaume 45:14).

6 en l'appelant : comme il est écrit : "mon Adôn est âgé" (Béréshit/Genèse 18:12).

vous êtes devenues les enfants : en vérité, tous les Israélites sont fils et filles des Avot, les Pères, mais la véritable filiation est dans une conformité de chair et de cœur.

7 un vase plus fragile : expression de nos Maîtres qui désigne la femme, comme il est dit dans le Talmud : "Le vase dont je me sers n'est ni mède ni perse, mais chaldéen [Vachti, qui était de Bavèl]" (Méguilah 12b). La femme est comparée au vase car elle "reçoit" son mari en elle, et également car elle représente la maison qui abrite tout : "Rabbi Yossi a dit : de ma vie, je n’ai pas appelé mon épouse, "ichti", ma femme, mais "béïti", ma maison" (Shabbat 118b).

faites-lui honneur : "Honore ta femme ; en agissant ainsi tu t’enrichiras. Un homme doit prendre toujours soin de l’honneur dû à sa femme ; ce n’est qu’alors que la bénédiction se manifeste dans sa maison" (Baba Metsia 59a).

rien n'entravera vos prières : quand un homme se marie, son flux de bénédiction passe par sa femme. Si l'homme ne rend pas heureuse sa femme, celle-ci voit son âme se flétrir, ce qui a pour conséquence de réduire le flux et d'appauvrir matériellement et spirituellement.

8 soyez tous unanimes : il s'agit de l'interdiction de faire des clans.

10-12 : Téhilim/Psaume 34:13-17.

19 C'est par lui : dans la rouah hakodesh.

en prison : le shéol ou séjour des morts.

allé en prison proclamer : la Mishna enseigne pourtant : "La génération du déluge n'a pas eu part au monde futur, et elle n'est pas passée en jugement" (Sanhédrîn 107a), ce que la Guémara commente ainsi : "Nos Maîtres ont enseigné : la génération du déluge n'a pas eu part au monde futur, ainsi qu'il est dit : "et Il effaça toute existence qui était sur la surface du sol" (Béréshit/Genèse 7:23). Il effaça toute existence dans ce monde présent, et ils furent effacés de la Terre dans le monde futur. C'est l'opinion de Rabbi 'Aqiva. Rabbi Yéhouda ben Bétéra dit : ni ramenés à la vie ni jugés, ainsi qu'il est dit : Mon Esprit ne jugera pas l'homme dans l'éternité (Béréshit/Genèse 6:3), ni jugement ni esprit. Autre explication : Mon Esprit ne jugera pas, leurs âmes ne retourneront pas dans leurs "fourreaux" (corps). Rabbi Ménahem ben Yossef dit : même à l'heure où le Saint Béni Soit-Il ramènera les âmes dans les corps morts, leurs âmes à eux y éprouveront de la difficulté dans la géhenne, ainsi qu'il est dit : "vous avez conçu de la paille et vous enfanterez du chaume, votre propre âme sera devenue un feu qui vous consumera" (Yésha'yahou/Isaïe 33:11)" (Sanhédrîn 108a).

Mais cela, c'est pour te montrer la force du Tsadik qui est capable d'arracher les âmes qui ont chuté le plus profondément. En effet, le Tsadik est capable de donner à une âme un vêtement, même si aucune miséricorde n'est de mise dans l'endroit où elle se trouve (Sihot Harân 23). De plus, nos Maîtres nous enseignent que Noah fut sévèrement repris par HaShem pour n'avoir pas prié pour sa génération, afin peut-être d'empêcher ou d'atténuer les jugements. Par la présence du Tsadik de vérité, des individus de cette génération peuvent encore intégrer le 'olam haba, qui n'ont pas eu droit, à l'époque, à sa présence, selon le principe de : "au jour du jugement, ce sera plus tolérable pour la terre de S'dom et 'Amora que pour cette ville" (Matityahou/Mathieu 10:15).

20 à ceux qui désobéirent jadis : en effet, il est dit à propos de la génération du déluge : "on vous prendra comme thème de malédiction pour tous les êtres du monde" (Sanhédrîn 108a).

22 à la droite : la droite représente l'Attribut Divin du hessed, la bonté, car le Tsadik prend le rôle de l'avocat pour nous défendre.

après s'être soumis les messagers : comme l'enseigne le Midrash, que le Roi Messie s'élève plus haut que les messagers du Service Divin.