1

1 Shaoul, et Silvanus, et Timothéos, à la communauté des Thessaloniciens, en HaShem le Père et en l'adôn Yéshou'a le Messie : à vous, bonté et shalôm.
2 Nous rendons continuellement grâces à HaShem pour vous tous, vous mémorisant sans cesse dans nos téfilot.

3 Nous nous rappelons votre œuvre d'émounah, votre travail d'amour, votre persévérance dans l'espoir, en notre adôn Yeshou'a le Messie, devant HaShem, notre Père.

4 Sachant, frères bien-aimés d'HaShem, votre élection,

5 parce que notre annonce n'est pas restée pour vous en parole seulement, mais aussi dans la puissance et la rouah haqodesh, avec surabondance. Vous savez ce que nous sommes devenus chez vous, pour vous.

6 Et vous êtes devenus nos imitateurs et ceux de l'adôn, en accueillant la Parole pendant la grande tribulation, avec la joie de la rouah haqodesh.

7 Ainsi, vous êtes devenus un modèle pour tous ceux qui ont la émounah, en Macédoine et en Achaïe.

8 Oui, de chez vous, la Parole de l'Adôn a retenti, non seulement en Macédoine et en Achaïe, mais votre émounah en HaShem est sortie en tout lieu, si bien que nous n'avons pas besoin d'en parler.

9 Oui, eux-mêmes rapportent en ce qui nous concerne quelle sorte d'accueil nous avons eue chez vous, et comment vous fait avez teshouvah à HaShem, vous détournant des idoles pour servir un E.lohim Vivant et Vrai,

10 et pour attendre, venant des cieux, Son fils, qu'Il a réveillé d'entre les morts, Yeshou'a, celui qui nous arrache à la colère qui vient.

*

1 Thessaloniciens : Rabbi Shaoul a commencé à fonder cette communauté lors de son passage dans cette ville avec Silvanus, comme relaté dans Histoire des Talmidîm/Actes, chap.17.

2 faisant mention de vous dans nos prières : Il est rapporté par nos Maîtres : "Quiconque a la possibilité d'implorer la miséricorde pour son prochain et ne L'implore pas est appelé fauteur, comme il est dit : "Et Moi, loin de moi de fauter contre HaShem, en m'abstenant de prier pour vous" (Aleph Sh'mouel/1 Samuel 12:23), ainsi que : « Tout Israël, et ceux qui leur font confiance, sont comme des frères, comme le dit la Torah : ‘Vous êtes les enfants d'HaShem, votre E.lohim’ (Dévarim/Deutéronome 14,1). Or si un frère n’a pas de compassion pour son autre frère, qui en aura ? » (Rambam, Hilkhot Matnot Aniim 10,2).

3 l’œuvre de votre confiance : les mitsvot, qui sont les œuvres qui découlent de la foi en la Torah, le travail de votre amour : la tsédakah, car les actes de bonté sont les enfants de l'amour, la fermeté de votre espérance : face aux persécutions.

4 vous avez été élus : Il est écrit : "Car tu es un peuple consacré pour HaShem ton E.lohim. HaShem ton E.lohim t'a choisi, pour que tu fusses un peuple qui Lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la Terre" (Dévarim/Deutéronome 7:6). Tout celui qui s'attache à Israël et à son Roi Messie Yéshou'a, prenant sa part dans la Torah et les mitsvot, est accueilli au sein de la Communauté d'HaShem et devient, lui également, une personne choisie.

6 vous avez été mes imitateurs : Il est dit : "Yossi ben Yoézer disait : que ta maison soit un lieu de réunion pour les Sages, attache-toi à la poussière de leurs pieds et bois avec soif leurs paroles" (Pirqé Avot 1:4).

10 pour attendre des Cieux Son Fils : On raconte que le Tsémah Tsédèk, alors qu'il n'était encore qu'un jeune homme, entendit des hassidim dire : "qui sait quand le Messie viendra ?". Aussitôt il leur en fit le reproche : "Vous vous exprimez comme Bil'âm qui a proclamé : "Je le vois mais pas maintenant, je l'observe mais il n'est pas proche". En fait, même si la Délivrance était éloignée, un Juif n'en serait pas moins tenu de considérer que le Messie doit venir aujourd'hui même !" (Farbrenguen, Tome 2, p.82).