1

1 Shaoul, envoyé du Messie Yéshou'a selon un ordre d’HaShem, notre Sauveur, et du Messie Yéshou'a notre espoir,

2 à Timotheos, enfant véritable dans l’émounah, grâce, chérissement et shalom de la part d’HaShem, Père, et du Messie Yéshou'a, notre Adôn.

3 Si je t’ai supplié de rester à Éphèse quand je suis parti pour la Macédoine, c’est pour que tu puisses enjoindre à certains de ne pas enseigner différemment,

4 et de ne pas faire attention aux mythes et aux généalogies sans fin qui suscitent des discussions plutôt qu’elles ne servent l’économie d’HaShem, celle de l’émounah.

5 Le but de l’injonction est l’amour jailli d’un cœur pur, d’une bonne conscience, d’une émounah non feinte.

6 Certains s’en sont écartés, en se détournant dans une vaine parlotte.

7 Ils ont voulu être des enseigneurs de la Torah sans réaliser ce qu’ils disent, ni ce qu’ils soutiennent.

8 Or nous savons que la Torah est belle si elle est servie selon la Torah,

9 sachant que la Torah n’est pas pour le Tsadik, mais pour les sans-Torah, pour les insoumis, pour les impies, pour les fauteurs, pour les sacrilèges, pour les profanateurs, pour les parricides, pour les matricides, pour les tueurs,

10 pour les putassiers, pour les pédérastes, pour les trafiquants d’hommes, pour les menteurs, pour les parjures, et pour tout ce qui s’oppose à un enseignement sain

11 selon l’annonce de la gloire et de la marche d’HaShem que j’ai reçue en moi.

 

12 Je rends grâces à celui qui m’a fortifié, le Messie Yéshou'a, notre Adôn, parce qu’il m’a jugé assez fidèle pour me mettre à son service,

13 moi qui étais naguère blasphémateur, persécuteur, outrageant. Mais j’ai reçu une grâce, parce que j’agissais sans connaître et par manque d’émounah.

14 Le chérissement de notre Adôn a surabondé, avec l’émounah et l’amour dans le Messie Yéshou'a.

15 Parole d’émounah et digne de tout accueil : le Messie Yéshou'a est venu dans l’univers pour sauver les fauteurs, dont je suis, moi, le premier.

16 Mais à cause de cela j’ai reçu la grâce, pour qu’en moi, le premier, Yéshou'a le Messie montre toute sa patience en exemple pour ceux qui viennent à l’émounah à lui, pour la vie en pérennité.

17 Au Roi des pérennités, incorruptible, invisible, Seul E.lohim, honneur et gloire pour les pérennités de pérennités. Amén.

18 Voilà l’injonction que je te remets, enfant Timotheos, selon les inspirations qui vont devant toi, pour que tu combattes en elles dans le beau combat,

19 en ayant émounah et bonne conscience. Certains, les ayant rejetées, ont fait naufrage pour ce qui est de l’émounah.

20 Parmi ceux-là Hymenaïos et Alexandros, que j’ai livrés au satân pour qu’ils apprennent à ne pas blasphémer.

*

5 est l’amour jailli d’un cœur pur : comme nos Maîtres rapportent : « allez et identifiez le bon chemin auquel l’homme doit s’attacher [...] Rabbi El'azar dit : avoir un bon cœur » (Pirqé Avot 2:10).

 

7 : des Goyim qui voulaient enseigner la Torah, sans l'avoir sérieusement étudier.

9 la Torah n’est pas pour le Tsadik, mais pour les sans-Torah : Shaoul parle seulement ici de l'aspect de la Torah qui traite des lois morales communes à toute l'humanité.

17 Seul E.lohim : HaShem le Père.