6

1 Les esclaves, sous le joug, estimeront leurs propres maîtres comme dignes de tout respect, de peur que le Nom d’HaShem et l’enseignement ne soient blasphémés.

2 Ceux qui ont des maîtres qui adhèrent ne les mépriseront pas, car ils sont des frères, mais ils les serviront d’autant mieux que ceux qui bénéficient de leur service adhèrent et sont aimés. Enseigne cela et exhorte.

 

3 Si quelqu’un enseigne différemment et n’admet pas les saines paroles de notre Adôn Yéshou'a, le Messie, ni un enseignement en accord avec la ferveur,

4 il est fumeux, ne comprenant rien, malade de discussions et de logomachie. De là naissent envie, dispute, blasphèmes, soupçons du mal,

5 conflits permanents entre hommes à l’intelligence corrompue, et qui, privés de vérité, pensent que la ferveur est un profit.

6 Or la ferveur n’est un grand profit qu’avec autarcie.

7 Oui, nous n’avons rien apporté dans l’univers, et nous ne pourrons rien en emporter.

8 Il nous suffit d’avoir nourriture et vêtements. Nous sommes satisfaits par cela.

9 Ceux qui veulent s’enrichir tombent dans l’épreuve, le piège et de nombreuses convoitises, insensées et funestes, qui font tomber les hommes dans la ruine et la perdition.

10 Oui, la racine de tous les maux, c’est l’amour de l’argent. Pour l’avoir convoité, certains se sont égarés loin de l’émounah et se sont transpercés de multiples tourments.

11 Toi, ô homme d’HaShem, fuis cela. Recherche la justice, la ferveur, la émounah, l’amour, l’endurance, l’humilité.

12 Combats au beau combat de l’émounah. Saisis la vie de pérennité, à laquelle tu as été appelé et que tu as attestée dans la belle attestation devant de nombreux témoins.

13 Je t’enjoins devant HaShem, qui vivifie tout, et devant le Messie Yéshou'a, qui a témoigné sous Pontius Pilatus, par la belle attestation,

14 de garder toi-même la mitsvah sans tache, sans reproche, jusqu’à l’épiphanie de notre Adôn Yéshou'a, le Messie,

15 que montrera en son temps le bienheureux et unique Souverain, le Roi des rois, l’Adôn des adonim,

16 l’Unique à avoir l’immortalité. Il habite une lumière inaccessible, Lui qu’aucun homme n’a vu ni ne peut voir. À Lui l’honneur et la puissance en pérennité. Amén.

 

17 Enjoins aux riches du 'olam hazé de ne pas s’exalter, de ne pas mettre d’espoir en d’incertaines richesses, mais en HaShem, qui nous offre tout richement, pour en jouir,

18 de bien œuvrer, de s’enrichir de belles œuvres, d’être généreux, prêts à partager,

19 afin de thésauriser pour eux-mêmes un beau fonds pour l’avenir, et qu’ils puissent s’emparer de la vraie vie.

20 Ô Timotheos, garde le dépôt ; détourne-toi du verbiage vain, des objections d’une pseudo-gnose !

21 Pour l’avoir professée, certains ont perdu l’émounah. Que la bonté soit avec vous !

*

3 enseigne différemment : en s'éloignant de la Torah et de la 'Hassidout du Rabbi.

7 nous ne pourrons rien en emporter : quand un homme meurt, il n'emporte avec lui que la Torah qu'il a étudié et les mitsvot qu'il a pratiqué, qui lui servent d'avocat devant le Tribunal céleste.

14 la mitsvah : la Torah toute entière, désignée sous le terme de "mitsvah".

15 le bienheureux et unique souverain : HaShem.

18 de s’enrichir de belles œuvres : avant les "jours du Messie, où il n'y aura plus de mérite et de sanction" (Shabbat 151b).