4

1 Aimés, n'adhérez pas à tout souffle, mais éprouvez si les souffles sont d'HaShem, car beaucoup de pseudo-'neviim' sont venus dans le monde.

2 En ceci vous connaissez le souffle d'HaShem : tout souffle qui atteste Yéshou'a le Messie, venu dans la chair, est d'HaShem.

3 Et tout souffle qui n'atteste pas Yéshou'a n'est pas d'HaShem, c'est de l'anti-messie, dont vous avez entendu qu'il vient, et qui est déjà dans le monde.

4 Vous, vous êtes d'HaShem, petits enfants, et vous les avez vaincus, parce que Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

5 Eux-mêmes sont du monde, alors ils parlent du monde, et le monde les entend.

6 Nous sommes d'HaShem, celui qui connaît HaShem nous entend, celui qui n'est pas d'HaShem ne nous entend pas. C'est par là que nous connaissons le souffle de vérité et le souffle de l'erreur.

7 Aimés, aimons nous les uns les autres, car l'amour est d'HaShem, et tout être aimant est d'HaShem et connaît HaShem.

8 Ceux qui n'aiment pas ne connaissent pas HaShem, car HaShem est amour.

9 L'amour d'HaShem s'est manifesté pour nous en ceci : HaShem a envoyé Son fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui.

10 L'amour est en ceci : non que nous, nous ayons aimé HaShem, mais Lui, Il nous a aimés et a envoyé Son fils pour absoudre nos fautes.

11 Aimés, si HaShem nous a aimés ainsi, nous aussi, nous devons nous aimer les uns les autres.

12 HaShem, nul ne L'a jamais contemplé. Si nous nous aimons les uns les autres, HaShem demeure en nous, et Son amour est parfait en nous.

13 En ceci nous connaissons que nous demeurons en Lui, et Lui en nous, car Il nous a donné de Son souffle.

14 Et nous, nous avons contemplé et nous en témoignons : le Père a envoyé le fils en libérateur du monde.

15 Celui qui atteste que Yéshou'a est le fils d'HaShem, HaShem demeure en lui, et lui en HaShem.

16 Et nous, nous avons connu l'amour, nous avons adhéré à l'amour qu'HaShem a pour nous. HaShem est amour, et qui demeure dans l'amour demeure en HaShem, et HaShem demeure en lui.

17 En ceci l'amour est parfait avec nous pour que nous ayons confiance, le jour du jugement. Ce qu'est Celui-là, nous le sommes aussi en ce monde.

18 La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait jette dehors la crainte, car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour.

19 Nous, nous aimons, parce que Lui, le premier, nous a aimés.

20 Si quelqu'un dit 'j'aime HaShem', et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur, car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, ne peut aimer HaShem qu'il ne voit pas.

21 Voici la mitsvah que nous avons de lui : que celui qui aime HaShem aime aussi son frère.

*

1 pseudo-'neviim' : de faux inspirés qui parlent contre la Torah et contre le Tsadik.

6 celui qui connaît HaShem : celui qui pratique et vit la Torah, qui est Sa connaissance.

8 HaShem est amour : HaShem est la plénitude de tous les Attributs, qui sont l'amour, la justice, la miséricorde, la splendeur, etc.

15 Yéshou'a est le fils d'HaShem : celui qui atteste qu'il est descendant de David par son père Yossef, comme il est dit : "Je serai un père pour lui" (Bet Sh'mouel/2 Samuel 7:14), et Messie.

 

HaShem demeure en lui : le Midrash nous apprend que le Roi Messie, notre Justice, serait notre Mishkân, par lequel "HaShem demeure au milieu de Son peuple Israël" (Shémot Rabbah 35).