5

1 Oui, nous le pénétrons : si notre tente, maison terrestre, est détruite, nous avons une maison construite par HaShem, non faite par des mains, mais en pérennité, dans les Cieux.

2 Et nous soupirons en cela ; nous désirons fort revêtir, par-dessus l’autre, notre demeure des Cieux,

3 si du moins nous devons être trouvés revêtus, et non pas nus.

4 Oui, nous soupirons en étant sous la tente, accablés, du fait que nous ne voulons pas être dépouillés, mais revêtus, pour que le mortel soit submergé par la vie.

5 Or, Celui qui nous a forgés pour cela même, c’est HaShem ; Il nous a donné la garantie du souffle.

6 Ayons donc toujours confiance, sachant que, demeurer dans le corps, c’est être néanmoins en dehors, loin de l’Adôn.

7 Oui, nous marchons par l’émounah, non par la vision...

8 Ayons donc confiance, et préférons demeurer hors du corps, pour demeurer auprès de l’Adôn.

9 Ainsi donc, ayons l’ambition, que nous demeurions ici ou que nous demeurions dehors, de bien Lui plaire.

10 Oui, il nous incombe à nous tous d’être à découvert devant le tribunal du Messie, pour que chacun reçoive ce qui revient à son corps, selon ce qu’il aura fait, en mal ou en bien.

11 Connaissant donc le frémissement de l’Adôn, nous persuadons les hommes, et pour HaShem nous sommes à découvert. J’espère que, dans vos consciences aussi, nous sommes à découvert.

12 Nous ne nous recommandons pas de nouveau auprès de vous, mais nous vous donnons l’occasion de vous glorifier de nous, afin que vous puissiez répondre à ceux qui se glorifient sur leur face, mais non dans leur cœur.

13 Oui, si nous sommes fous, c’est pour HaShem ; si nous sommes sages, c’est pour vous.

14 Oui, l’amour du Messie nous presse, nous jugeant en ceci, qu’un seul étant mort pour tous, tous sont donc morts.

15 Et il est mort pour tous, afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et s’est réveillé pour eux.

16 Aussi, désormais, nous ne connaissons personne selon la chair ; si même nous avons connu le Messie selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi.

17 Aussi, si quelqu’un est dans le Messie, il est une créature nouvelle. Les anciennes sont passées, et voici les neuves.

18 Oui, tout vient d’HaShem qui nous a réconciliés avec Lui par le Messie et nous a donné le service de la réconciliation :

19 HaShem était dans le Messie, et Il s’est réconcilié l’univers avec Lui, ne leur imputant pas leurs écarts, mais plaçant en nous la parole de réconciliation.

20 Au nom du Messie, nous sommes en ambassade. Par nous, c’est HaShem qui appelle. Nous implorons au nom du Messie : réconciliez-vous avec HaShem !

21 Celui qui n’avait pas connu la faute, pour nous Il l’a identifié à la faute, afin que, en lui, nous devenions justice d’HaShem.

*

1 notre tente : notre corps physique.

une maison construite : le corps ressuscité.

3 pas nus : à cause du manque de Torah et mitsvot, qui sont les habits de l'âme.

15 ne vivent plus pour eux-mêmes : mais vivent par la vie du Tsadik de vérité, comme il est dit : "le Tsadik vit dans sa émounah", ne lis pas "vit" mais "fait vivre".

16 nous ne le connaissons plus ainsi : le Tsadik qui se trouve dans l'autre monde est encore plus vivant et présent que lors de son passage ici-bas, et peut nous permettre d'atteindre des hauts niveaux que nous n'aurions pu atteindre par nos propres forces, même en sa présence ici-bas. Notre connaissance du Rabbi est donc beaucoup plus profonde.