Quand HaShem a créé אדם Adâm, l'être humain, Il le créa זכר ונקבה zakhar vénéqévah, c'est-à-dire mâle et femelle. De façon générale, quand une âme est créée dans les Mondes Supérieurs, elle l'est toujours selon ce modèle. Celle-ci se scinde alors en deux en descendant dans ce monde, et la partie mâle s'incarne dans un homme, tandis que la partie femelle s'incarne dans une femme. Les deux membres devront alors se retrouver, avec l'aide d'HaShem, et reconstituer le couple.

Tu es une femme, et ta mission en ce monde et non seulement de retrouver ton zivoug, ton âme-sœur, mais également de te perfectionner, avec et/ou sans lui, en attendant. En tant que néqévah, femelle (traduction littérale), tu dois apprendre à prendre tes responsabilités, ton rôle dans la société et ta mission dans ce monde.

Maintenant que tu es venue à HaShem, l'E.lohé d'Israël, tu vas avoir à ta disposition tous les outils de la Torah pour atteindre tes objectifs. Sache que ce monde, c'est le mélange du Bien et du Mal, et que chaque choix que tu fais a des répercussions éternelles. Mais pas de panique ! La téshouvah, la repentance, permet de tout effacer, et de recommencer à zéro. Accompagné par un puissant amour pour le Créateur, tu peux même transformer tes fautes en mérites ! Ne te décourage donc jamais, le désespoir n'existe pas dans ce monde, ainsi que l'enseigne notre Maître, Rabbi Nahman de Breslev.

Mais avant de progresser grâce à la Torah, il te faut d'abord savoir qui tu es vraiment. Il a été parlé de responsabilité et de rôle/mission. Voyons en détail de quoi cela retourne :

1] Une femme doit être responsable, envers son Créateur et envers son prochain. Tu es responsable de tes pensées, de tes paroles et de tes actions, et tu dois savoir que "quand un papillon bat des ailes en Chine, il provoque une tornade en Amérique". En prenant conscience de ces choses, tu aspireras à te purifier et à te sanctifier, afin de faire usage du mieux que tu peux de ta liberté de choix.

2] Ton rôle et ta mission sont, d'une part, de participer au Projet Divin au niveau du klal, de l'ensemble du monde, qui est la réparation de notre Univers qui est abîmé, depuis la faute d'Adâm Harichône. La Torah te donne tous les outils dont tu as besoin pour assumer ton rôle, qui est bien spécifique dans cette grande entreprise, par son étude et ses mitsvot. A un niveau plus particulier, ces outils doivent permettre de te construire afin que tu "sois", que tu te branches au Divin éternel, et que tu construises autour de toi ta famille et ta communauté, reliées au grand ensemble qu'est Israël.

 

Sois une guerrière !

Dans Mishléi/Proverbe 31, il est parlé de la échèt hayil, la femme guerrière. Une femme prend ses responsabilités au sein de son foyer, protège son mari des influences extérieures néfastes, et, si elle atteint le statut de Malkah (Reine), peut parvenir au niveau de pulvériser les obstacles qui se dressent sur son chemin, afin de tracer une nouvelle route, car la Reine, c'est celle qui défonce les montagnes. Cela passe donc par le travail des middot (les traits de caractères), l'étude et la pratique de la Torah, et l'étude du Derets Erets, littéralement le "chemin de la terre", soit, dans un langage plus simple, apprendre les bonnes manières, la vie en société, la façon de parler, de marcher, d’interagir, etc. Dans le monde profane, on appelle cela la "construction personnelle". Il s'agit d'une très bonne étude, du moment que les notions qui y sont traitées soient reliées à la Torah d'Israël.

L'identité féminine se construit à tous les niveaux, c'est-à-dire physiquement, moralement, psychologiquement, émotionnellement, spirituellement.

 

Physiquement, il est bon, si la femme dispose du temps suffisant, qu'elle pratique un sport comme la fitness, premièrement pour sa santé, ainsi qu'il est dit : "tu prendras grand soin de ton néfesh, ton corps", mais également pour son bien-être général. En effet, la femme se doit de faire des efforts pour plaire à son mari et lui être agréable, tout comme l'homme se doit également d'être attirant pour sa femme. Nos Maîtres demandent à ce que l'épouse porte de beaux habits, des bijoux, mette de bons parfums, et accueille son mari avec le sourire (tout comme les hommes doivent respecter et aimer grandement leur épouse, et faire des efforts pour elles). En renforçant ces traits et caractéristiques féminins, cela accentuera la différence avec la masculinité, ce qui est un grand point positif, quand nous voyons quelles ténèbres s'abat sur le monde de nos jours, au sujet des identités masculines et féminines.

Moralement, car la femme doit exercer et travailler sa foi, afin de se fortifier, et obtenir un "moral d'acier" sachant que tout est pour le bien, et que le Créateur lui donne la force de faire face à toutes les difficultés et les épreuves qui l'assaillent. Tu tiendras alors ferme, et fermeras la bouche, par ton attitude, à tous tes ennemis, qui tomberont devant toi.

Psychologiquement : bien entendu, il existe toutes les nuances possibles au sein d'une population féminine, à tous les niveaux, chacune étant unique. Ceci dit, HaShem E.lohim a créé la femme selon un certain schéma, avec des données qui se retrouvent, plus ou moins, dans leur être. De façon générale, une femme dévoile son intériorité à ses proches, préfère être accompagnée à la suite d'un coup dur et en parler, a besoin d'être respectée et chérie. Elle a été créée ainsi, complémentaire de l'homme, et, en général, elle créée des liens beaucoup plus facilement. Toutes ces différences étant voulues et souhaitées par le Créateur pour une construction saine de la femme et de l'homme.

Émotionnellement : les femmes, de façon générale, ont tendance à extérioriser leurs émotions. HaShem leur demande d'apprendre à garder le contrôle d'elles-mêmes, en canalisant cette nature vers le mari. Si le mari joue son propre rôle, cela renforcera puissamment les liens du couple.

Spirituellement, la femme se trouve sous l'autorité de son mari et doit conduire ses enfants sur le droit chemin, ayant une très grande responsabilité envers eux. Il lui revient de guider sa maison dans le bon chemin, de transmettre la Torah à ses descendants, et d'être un exemple pour eux. Si le mari n'appartient pas au Roi Messie, elle puisera sa force directement d'HaShem, en restant toutefois soumise à l'autorité du mari, du moment que ce-dernier n'aille pas à l'encontre des principes de la Torah.

La société sombre de plus en plus dans les ténèbres, et tout est fait pour saper les fondations que le Créateur a institué de Sa propre autorité. Tu devras donc, à ton niveau, contrebalancer toute cette folie et confirmer solidement ton identité de femme, créée à l'image du Divin.

Que la Force d'HaShem soit avec toi !