Emounah

Sources :

 

שְׁמַע יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד וְאָהַבְתָּ אֵת יְהוָה אֱלֹהֶיךָ בְּכָל-לְבָבְךָ וּבְכָל-נַפְשְׁךָ וּבְכָל-מְאֹדֶךָ

 

"Écoute Israël, HaShem notre E.lohim, HaShem Est Un. Et tu aimeras HaShem ton E.lohim de tout tes cœurs, de toute ton âme et de toute ta force" (Dévarim/Deutéronome 6:4-5)

הִגִּיד לְךָ אָדָם מַה-טּוֹב וּמָה-יְהוָה דּוֹרֵשׁ מִמְּךָ כִּי אִם-עֲשׂוֹת מִשְׁפָּט וְאַהֲבַת חֶסֶד וְהַצְנֵעַ לֶכֶת עִם-אֱלֹהֶיךָ

"On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien, et ce qu'HaShem demande de toi, c'est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton E.lohim" (Mikha/Michée6:8)

Rabbi Yéshou'a :

"Qu'il te soit fait selon ta émounah" (Matityahou/Mathieu 8:13)

"Tout ce que vous demanderez avec émounah par la téfilah, vous le recevrez" (Matityahou/Mathieu 21:22)

Séfer HaMitsvot (Rambam) :

 

Mitsvah n°1

Mitsvah n°77

Concernés : les hommes et les femmes

Temps de la mitsvah : en continu

Halakhah :

(Kitsour Shoulkhan 'Aroukh Chap.1, 29)

§ 1] Il faut savoir qu'il y a un E.lohim, Unique, qui a créé les Cieux et la Terre, puis travailler pour apprendre à Lui faire totalement confiance, comme un enfant à confiance dans ses parents.

§ 2] Il faudra travailler sa émounah pour croire que "tout est pour le bien", ce qui est le fondement de la Torah d'Israël.

Complément :

Le service du cœur, c'est la prière (Ta'anit 2a), et la prière, c'est la émounah (la foi), car quand une personne croit en HaShem, elle lui parle. Dans le Shém'â Israël, il est dit de servir le Créateur de tous nos cœurs, et nos Maîtres de préciser avec le cœur droit et le cœur gauche, soit avec notre bon penchant et notre mauvais penchant, car la émounah consiste à croire que même notre yester harâ est voulu de Lui, car nous ne pouvons grandir sans combattre contre les tentations et le mal.

L'on travaillera sur soi, en gardant à l'esprit que tout ce qui arrive dans la vie, de bien et de mal, de grand ou de petit, est voulu du Père. Ensuite, que chacune de ces choses est pour notre bien, que nous voyons et comprenons ou non, et enfin qu'HaShem veut nous délivrer un message par ce biais, pour notre développement et notre croissance.

Il nous faut remercier pour le bien comme pour le mal, comme il est dit "Remerciez en toutes choses", car le remerciement pour tout est la forme la plus élevée d'émounah, montrant que l'homme a une confiance totale et parfaite en son Père céleste. Rachi résume très bien cela : "Marche avec Lui avec intégrité, aie confiance en Lui, et ne scrute pas l’avenir. Mais accepte avec intégrité tout ce qui t’advient, et alors tu seras avec Lui et tu seras Sa part" (sur Dévarim/Deutéronome 18:13).

Accomplissement :

Dès le matin, nous fixons HaShem devant nous constamment, en disant le "modé ani". Pour chaque chose qui nous arrive, bonne ou mauvaise, pour chaque réponse ou silence du Créateur à notre égard, nous devons croire que tout est pour le bien, qu'Il écoute nos prières, et qu'Il désire ardemment une relation personnelle avec chacun d'entre nous.

Enseignements sur la émounah

Pour vous procurer les livres sur la émounah, cliquez ici