2

1 Et vous, qui étiez morts en vos offenses et en vos fautes,

2 dans lesquels vous marchiez autrefois, selon 'olam hazé, selon le chef du pouvoir de l'air, souffle qui agit à présent dans les fils de la révolte,

3 parmi lesquels nous étions tous, nous conduisant alors selon les désirs de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, tout comme les autres...

4 Mais HaShem est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont Il nous aime.

5 Alors même que nous étions morts dans les errements, Il nous a vivifiés avec le Messie, - c'est par bonté que vous êtes délivrés -

6 et Il nous a ressuscités avec lui, nous a fait asseoir aux Cieux dans le Messie Yéshou'a,

7 afin de montrer dans les temps à venir l'excellente richesse de sa bonté par sa bienveillance envers nous, dans le Messie Yéshou'a.

8 Oui, par bonté vous êtes délivrés selon la émounah. Cela ne vient pas de vous, mais du don d'HaShem,

9 non par des oeuvres, pour que nul ne fasse le fier.

10 Oui, de Lui nous sommes l'ouvrage, créés dans le Messie Yéshou'a pour de bonnes oeuvres, qu'HaShem a préparées d'avance pour que nous y marchions.

11 Souvenez-vous donc, vous, les Goyim de la chair, vous qui étiez dits 'prépuce' par ladite "b'rit milah" de la chair, faite de main d'homme.

12 Vous étiez alors sans Messie, étrangers à la cité d'Israël, étrangers des Alliances de la promesse, sans espoir et sans HaShem dans le monde.

13 Mais maintenant, dans le Messie Yéshou'a, vous qui étiez loin, vous êtes devenus proches, dans le sang du Messie.

14 Car il est notre shalom, celui qui des deux a fait un, ayant aboli le mur mitoyen de la séparation, la haine, dans sa propre chair ;

15 annulant la Torah des mitsvot en ses ordonnances, pour que des deux soit créé en lui un seul homme nouveau, par lui, artisan du shalom,

16 et qu'il réconcilie les deux en un seul corps pour HaShem, à travers le pieu, tuant la haine en lui,

17 et venant annoncer le shalom, à vous, les éloignés, et le shalom aux proches,

18 car par lui nous avons tous deux accès à un seul souffle, vers le Père.

19 Donc, jamais plus étrangers ni métèques, mais concitoyens des hommes consacrés et de la maison d'HaShem.

20 Vous êtes construits sur le fondement des envoyés et des prophètes, le Messie Yéshou'a étant lui-même la pierre angulaire,

21 en qui toute la construction s'ajuste et croît en un temple consacré à l'Adôn ;

22 en qui vous êtes construits ensemble, pour être la demeure d'HaShem, dans le souffle.

*

1 qui étiez morts : les âmes des Goyim prennent racine dans les trois klippot impures, et ne possèdent aucune sainteté en elles, elle sont donc totalement coupées de la vie.

 

2 le chef du pouvoir de l'air : le yetser harâ, appelé également le satân et l'ange de la mort (Baba Batra 16a).

5 Il nous a vivifiés avec le Messie : les Bnéi Israël qui s'attachent au Tsadik de vérité donnent une nouvelle dimension à leur service Divin, qui est la Torah et les mitsvot, tandis que les âmes des Goyim qui s'attachent au Tsadik prennent dorénavant racine dans klipat noga, le domaine du mélange de la pureté et de l'impureté.

6 Il nous a ressuscités avec lui : la rouah hakodesh que le Tsadik répand qui nous fait monter dans la kédousha est semblable à une résurrection.

8 par bonté vous êtes délivrés : c'est la force du Tsadik de vérité qui permet cette évolution au sein de la kédousha, et non vos efforts personnels.

10 de bonnes oeuvres : les mitsvot de la Torah.

11 ladite "b'rit milah" de la chair : allusion à des P'roushim de Beit Shammaï, qui enseignaient que sans la b'rit milah, personne ne pouvait accéder au 'olam haba.

14 ayant aboli le mur mitoyen de la séparation, la haine : construit par les dix-huit décrets de Shammaï, qui creusaient profondément le fossé entre Israël et les Goyim.

15 annulant la Torah des mitsvot en ses ordonnances : annulant la Torah de Beit Shammaï en ses décrets, et c'est ce qui est dit  propos de la bat qol (une voix sortie des Cieux) qui a annulé les décisions de Shammaï.

16 il réconcilie les deux en un seul corps : ces décrets abolis, les Juifs peuvent amener plus facilement la Torah aux Goyim, et le Tsadik de vérité.

17 les éloignés, les Goyim, et le shalom aux proches, Israël.

19 hommes consacrés : les enfants d'Israël.