Histoire

_____

_____

Quand HaShem fit sortir Son peuple du pays d’Égypte, Il le fit passer par le désert, et il y demeura quarante années, pour différentes raisons. Durant tout ce temps, les enfants de Ya'aqov ne souffrirent d'aucun mal. En effet, en plus des cabanes (soukkot) qui abritaient chaque famille, notre Père envoya les nuées de gloires, par le mérite d'Aharôn, qui entouraient et protégeaient les Bné Israël des attaques ennemies, des animaux féroces du désert tels les serpents et scorpions, et de la chaleur accablante du désert. Le message délivré était simple : 'Ayez confiance en Moi, et Je vous sauverai de tout mal ! Avec "simplement" des cabanes et des nuées de gloires, Je peux vous protéger de n'importe quel danger, le plus important étant votre émounah, votre foi.'

Références

Dans la Torah de Moshé, les références à Soukkot se trouvent dans les passages suivants :

"Tu observeras la fête de la moisson, des prémices de ton travail, de ce que tu auras semé dans les champs ; et la fête de la récolte, à la fin de l'année, quand tu recueilleras des champs le fruit de ton travail. Trois fois par année, tous les mâles se présenteront devant l'Adôn, HaShem" (Shémot/Exode 23:16-17)

"Tu célébreras la fête des semaines, des prémices de la moisson du froment, et la fête de la récolte, à la fin de l'année"  (Shémot/Exode 34:22)

"Tu célébreras la fête de Soukkôt pendant sept jours, quand tu recueilleras le produit de ton aire et de ton pressoir. Tu te réjouiras à cette Fête, toi, ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, et le Lévy, l'étranger, l'orphelin et la veuve qui seront dans tes portes. Tu célébreras la fête pendant sept jours en l'honneur d'HaShem ton E.lohim, dans le lieu que choisira HaShem, car HaShem, ton E.lohim, te bénira dans toutes tes récoltes et dans tout le travail de tes mains, et tu te livreras entièrement à la joie.
Trois fois par année, tous les mâles d'entre vous se présenteront devant HaShem ton E.lohim, dans le lieu qu'il choisira : à la Fête des Matsôt, à la Fête de Shavouôt, et à la Fête de Soukkôt. On ne paraîtra point devant HaShem les mains vides. Chacun donnera ce qu'il pourra, selon les bénédictions qu'HaShem ton E.lohim, lui aura accordées
" (Dévarim/Deutéronome 16:13-17)

"Parle aux enfants d'Israël, et dis : Le quinzième jour de ce septième mois, ce sera la Fête de Soukkot en l'honneur d'HaShem, pendant sept jours. Le premier jour, il y aura une convocation sacrée : vous ne ferez aucune mélakha. Pendant sept jours, vous offrirez à HaShem des sacrifices consumés par le feu. Le huitième jour, vous aurez une convocation sacrée, et vous offrirez à HaShem des sacrifices consumés par le feu ; ce sera une assemblée solennelle : vous ne ferez aucune mélakha.
Telles sont les Fêtes d'HaShem, les convocations sacrées, que vous publierez, afin que l'on offre à HaShem des sacrifices consumés par le feu, des holocaustes, des offrandes, des victimes et des libations, chaque chose au jour fixé. Vous observerez en outre les Shabbats d'HaShem, et vous continuerez à faire vos dons à HaShem, tous vos sacrifices pour l'accomplissement d'un vœu et toutes vos offrandes volontaires.
Le quinzième jour du septième mois, quand vous récolterez les produits du pays, vous célébrerez donc une fête à HaShem, pendant sept jours : le premier jour sera un Shabbat, et le huitième sera un Shabbat. Vous prendrez, le premier jour, du fruit des beaux arbres, des branches de palmiers, des rameaux d'arbres touffus et des saules de rivière; et vous vous réjouirez devant HaShem, votre E.lohim, pendant sept jours. Vous célébrerez chaque année cette Fête à HaShem, pendant sept jours. C'est une loi perpétuelle pour vos descendants. Vous la célébrerez le septième mois. Vous demeurerez pendant sept jours sous des Soukkot ; tous les indigènes en Israël demeureront sous des Soukkot, afin que vos descendants sachent que J'ai fait habiter sous des Soukkot les enfants d'Israël, après les avoir fait sortir du pays d’Égypte. Je suis HaShem votre E.lohim. C'est ainsi que Moshé dit aux enfants d'Israël quelles sont les Fêtes d'HaShem
"  (Vayiqra/Lévitique 23:34-44)

Korbanot/Offrandes

"Le quinzième jour du septième mois, vous aurez une convocation sacrée : vous ne ferez aucune mélakha. Vous célébrerez une Fête en l'honneur d'HaShem, pendant sept jours. Vous offrirez en holocauste un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à HaShem : treize jeunes taureaux, deux béliers, et quatorze agneaux d'un an sans défaut. Vous y joindrez l'offrande de fleur de farine pétrie à l'huile, trois dixièmes pour chacun des treize taureaux, deux dixièmes pour chacun des deux béliers, et un dixième pour chacun des quatorze agneaux. Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel, l'offrande et la libation.


Le second jour, vous offrirez douze jeunes taureaux, deux béliers, et quatorze agneaux d'un an sans défaut, avec l'offrande et les libations pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d'après les règles établies. Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel, l'offrande et la libation.


Le troisième jour, vous offrirez onze taureaux, deux béliers, et quatorze agneaux d'un an sans défaut, avec l'offrande et les libations pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d'après les règles établies. Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel, l'offrande et la libation.


Le quatrième jour, vous offrirez dix taureaux, deux béliers, et quatorze agneaux d'un an sans défaut, avec l'offrande et les libations pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d'après les règles établies. Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel, l'offrande et la libation.


Le cinquième jour, vous offrirez neuf taureaux, deux béliers, et quatorze agneaux d'un an sans défaut, avec l'offrande et les libations pour les taureaux, les béliers et les agneaux selon leur nombre, d'après les règles établies. Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel, l'offrande et la libation.


Le sixième jour, vous offrirez huit taureaux, deux béliers et quatorze agneaux d'un an sans défaut, avec l'offrande et les libations pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d'après les règles établies. Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel, l'offrande et la libation.


Le septième jour, vous offrirez sept taureaux, deux béliers, et quatorze agneaux d'un an sans défaut, avec l'offrande et les libations pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d'après les règles établies. Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel, l'offrande et la libation.


Le huitième jour, vous aurez une assemblée solennelle : vous ne ferez aucune mélakha. Vous offrirez en holocauste un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à HaShem : un taureau, un bélier, et sept agneaux d'un an sans défaut, avec l'offrande et les libations pour le taureau, le bélier et les agneaux, selon leur nombre, d'après les règles établies. Vous offrirez un bouc en sacrifice d'expiation, outre l'holocauste perpétuel, l'offrande et la libation" (Bamidbar/Nombres 29:12-38)

Dans les Prophètes

"Le second jour, les chefs de famille de tout le peuple, les sacrificateurs et les Léviim, s'assemblèrent auprès d''Ezra, le sofer, pour entendre l'explication des paroles de la Torah. Et ils trouvèrent écrit dans la Torah qu'HaShem avait prescrite par Moshé, que les enfants d'Israël devaient habiter sous des Soukkot pendant la Fête du septième mois, et proclamer cette publication dans toutes leurs villes et à Yéroushalayim : Allez chercher à la montagne des rameaux d'olivier, des rameaux d'olivier sauvage, des rameaux de myrte, des rameaux de palmier, et des rameaux d'arbres touffus, pour faire des Soukkot, comme il est écrit. Alors le peuple alla chercher des rameaux, et ils se firent des Soukkot sur le toit de leurs maisons, dans leurs cours, dans les parvis de la Maison d'HaShem, sur la place de la porte des eaux et sur la place de la porte d'Efraïm. Toute l'assemblée de ceux qui étaient revenus de la captivité fit des Soukkot, et ils habitèrent sous ces Soukkot. Depuis le temps de Yéhoshou'a bîn Noun, jusqu'à ce jour, les enfants d'Israël n'avaient rien fait de pareil. Et il y eut de très grandes réjouissances. On lut dans le livre de la Torah d'HaShem chaque jour, depuis le premier jour jusqu'au dernier. On célébra la Fête pendant sept jours, et il y eut une assemblée solennelle le huitième jour, comme cela est ordonné"  (hémyah/Néhémie 8:13-18)

Dans 'Torat Yeshou'a'

"Après cela, Yéshou'a marchait en Galil, car il ne voulait pas marcher en Yéhoudah, parce que des Juifs cherchaient à le faire mourir. Or, la Fête des Juifs, la Fête des Soukkot, était proche [...] Le dernier jour, Hoshanna Rabbah, Yéshou'a, se tenant debout, s'écria : Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. Il dit cela de la rouah que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car la rouah n'était pas encore, parce que Yéshou'a n'avait pas encore été glorifié" (Yohanân/Jean 7:1-2 et 37-39)

Au niveau de la Torah orale, tout un Traité du Talmud est consacré à cette Fête, la Massékhèt "Soukkah".

Dans le Mishné Torah du Rambam, ce sujet est ramené dans le séfer Zémanim, chapitres "Shevitat Yom Tov", et "Shofar, Soukkah véLoulav".

Dans le séfer Hamitsvot du Rambam, il s'agit des mitsvot n°104 (Se reposer à Soukkot), n°105 (Ne pas réaliser de travaux interdits à Soukkot), n°117 (Demeurer dans la Soukkah durant les sept jours), n°118 (Balancer le Loulav et son étrog durant les jours de Fête), n°390 (Les offrandes supplémentaires de la Fête), n°420 (Monter au Temple pour Soukkot) et n°425 (Assembler tout le peuple à Soukkot, tous les sept ans).

Dans le Shoulkhân 'Aroukh, le code des lois d'Israël, les lois sont traitées dans la section 'Orah Hayim', chapitres 625 à 669.

Dans le "Kitsour Shoulkhân 'Aroukh", l'abrégé du code des lois d'Israël (éditions colbo), les lois sont traitées dans le Volume II, chapitres 134 à 138. Pour Hol Hamoèd (les jours de demi-fêtes), dans le Volume II, chapitres 104 à 106.