10

1 Un homme de Césarée nommé Cornelius, centurion de la cohorte appelée Italique,

2 était pieux ; il craignait HaShem avec toute sa maison. Il faisait beaucoup de Tsédaqah au peuple et implorait sans cesse HaShem

3 Vers la neuvième heure du jour, il vit clairement en vision un messager d'HaShem qui entra vers lui et dit :  'Cornelius !'

4 Il le fixa, frémit et dit : qu'y a-t-il Adôn ? Il lui dit : tes Téfilot et ta Tsédaqah sont montées en mémorial devant HaShem.

5 Maintenant, envoie des hommes à Yafo, et fais venir vers toi un certain Shi'môn, surnommé Pétros.

6 il habite chez un certain Shi'môn, corroyeur, dont la maison est proche de la mer.

7 Le messager qui parla à Cornelius s'en alla ; il appela deux de ses domestiques et un soldat fervent, de ceux qui lui était attachés.

8 Il leur raconta tout et les envoya à Yafo.


9 Le lendemain, ils firent route et s'approchèrent de la ville. Pétros monta sur la terrasse pour prier, à la sixième heure.

10 Et alors, il eut faim et désira manger ; tandis qu'ils préparaient, il y eut une extase sur lui :

11 Il vit le ciel ouvert ; un objet descendait vers la Terre, comme une grande nappe liée aux quatre coins.

12 Dedans il y avait tous les quadrupèdes, les reptiles de la Terre et les oiseaux du ciel.

13 Et une voix vers lui : lève-toi, Pétros, immole et mange.

14 Petros dit : pas du tout Adôn, car je n'ai jamais rien mangé d'impur et d'immonde.

15 Une voix lui dit une deuxième fois : ce qu'HaShem purifie, ne le traite pas d'impur.

16 Et c'est ainsi trois fois ; puis, rapidement, l'objet fut enlevé au ciel.

17 Or, comme Pétros était perplexe en lui-même, cherchant ce qu'était la vision qu'il avait vue, voici que les hommes envoyés à lui par Cornelius questionnèrent : est-ce la maison de Shi'môn ? Il se présentèrent au porche.

18 Ils appelèrent et s'enquérir si Shi'môn, surnommé Pétros, était ici comme hôte.

19 Pétros pensait encore en lui-même à la vision, quand la rouah lui dit : voici, trois hommes te cherchent.

20 Aussi, lève-toi, descends, et va avec eux. Ne doute pas : c'est moi qui les ai envoyés.

21 Pétros descendit vers les hommes et dit : voici, moi, je suis celui que vous cherchez. Pourquoi êtes-vous ici ?

22 Ils dirent : Cornelius, le centurion, est un homme Tsadik, craignant HaShem. Il lui est rendu témoignage par toute la Nation des Juifs ; il a été averti par un messager sacré de t'inviter dans sa maison, pour entendre des paroles de ta part.

23 Il les appela donc et leur offrit l'hospitalité. Le lendemain, il se leva et sortit avec eux ; quelques-uns des frères de Yafo vinrent avec lui.

24 Le lendemain, ils entrèrent à Césarée ; Cornelius les attendait. Il avait invité ses proches et ses amis intimes.

25 Et alors, au moment de l'entrée de Pétros, Cornelius vint à sa rencontre, tomba à ses pieds et se prosterna.

26 Mais Pétros le releva et dit : lève-toi, oui, je suis, moi aussi, un homme.

27 Il s'entretint avec lui en entrant dans la maison, où il trouva de nombreuses personnes réunies.

28 Il leur dit : vous savez qu'il est interdit à un Juif de se lier avec un étranger ou même de l'approcher ; mais HaShem m'a appris qu'il ne faut dire "impur" ou "immonde" d'aucun homme.

29 C'est pourquoi, quand j'ai été invité, je n'ai pas refusé de venir. Je m'enquiers donc : pourquoi m'avez-vous invité ?

30 Cornelius dit : voici quatre jours, vers cette neuvième heure, je priais dans ma maison. Et voici, un homme se tenait face à moi, en vêtement resplendissant.

31 Il dit : Cornelius, ta Téfilah a été entendue, et ta Tsédaqah est en mémorial devant HaShem.

32 Envoie donc à Yafo convoquer Shi'môn surnommé Pétros. Il loge dans la maison de Shi'môn, le corroyeur, près de la mer.

33 Je me suis donc hâté de t'envoyer chercher, et toi, tu as bien fait d'arriver. Maintenant donc, nous sommes tous là devant HaShem, pour entendre tout ce que l'Adôn t'a imposé.

34 Pétros ouvra la bouche et dit : maintenant, je le sais vraiment, HaShem ne condamne personne.

35 Oui, en chaque peuple, celui qui Le craint et qui œuvre avec justice est agréé devant Lui.

36 Il a envoyé Sa Parole aux Bnéi Israël, et Il a annoncé le shalom par Yéshou'a le Messie, lui qui est l'Adôn de tous.

37 Vous-mêmes, vous savez la parole qui s'est réalisée dans tout Yéhoudah, à commencer par la Galil, après l'immersion proclamée par Yohanân :

38 comment HaShem a oint Yéshou'a de Natsérèt avec la rouah hakodesh et la puissance. Il est passé sur Terre en faisant le bien, et en rétablissant tous ceux qui étaient sous la coupe du satân, car HaShem était avec lui.

39 Nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait au pays des Juifs et à Yéroushalayim, lui qu'ils ont mis à mort en le pendant au bois.

40 HaShem l'a ressuscité le troisième jour ; Il lui a donné de se manifester ouvertement,

41 non pas à tout le peuple, mais aux témoins choisis d'avance par HaShem : nous, qui avons bu et mangé avec lui, après qu'il fut ressuscité d'entre les morts.

42 Il nous a enjoint de proclamer au peuple et de témoigner : oui, HaShem l'a établi pour juge des vivants et des morts.

43 Tous les prophètes lui rendent témoignage : oui, tout ceux qui adhèrent à lui reçoivent par son nom la remise des fautes.

44 Pétros disait encore ces mots, quand la rouah hakodesh fondit sur ceux qui entendaient la Parole.

45 Tous ceux qui adhéraient, ceux de la circoncision venue avec Pétros, furent stupéfaits de ce que le don de la rouah hakodesh se soit aussi répandu sur des Goyim.

46 Oui, ils les entendaient parler en langues et exalter HaShem.

47 Pétros répondit et dit : quelqu'un peut-il empêcher d'immerger ceux-là ? Ils ont reçu la rouah hakodesh comme nous aussi".

48 Il imposa de les immerger au nom de Yéshou'a le Messie. Alors, ils le prièrent de demeurer avec eux quelques jours.

*

4 en mémorial : comme dans "le Cohen fera monter en fumée son souvenir sur l'autel" (Vayiqra/Lévitique 2:2), que Rachi commente : "c'est un souvenir de l'oblation par laquelle le propriétaire est évoqué pour le bien et la satisfaction". La Tsédaqah est semblable à une offrande qui nous fait trouver grâce devant le Saint Béni Soit-Il.

12 : les quadrupèdes, reptiles et oiseaux non permis à la consommation par la Torah.

14 d'impur et d'immonde : vélah, une bête morte sans la shéhitah ou découverte impropre après celle-ci, et t'réfah, une bête déchirée, comme dans : "A.donaï HaShem, voici, mon être n'a pas été souillé par du névélah ou du t'réfah" (hézqèl/Ézéchiel 4:14).

15 ce qu'HaShem purifie, ne le traite pas d'impur : les décrets imposés par Beit Shammaï creusaient profondément le fossé entre Juifs et Goyim, au point qu'il était interdit de manger avec eux. Mais une bat qol a annulé toutes ses décisions, comme cela est rappelé ici à Shi'môn, qui ne doit pas craindre de manger avec eux pour leur apporter la Torah.

46 parler en langues : ils glorifiaient HaShem en parlant la langue d'autres peuples.

​​​