21

1 Et ce fut, quand nous avons gagné le large, après nous être arrachés à eux, filant droit nous arrivâmes à Cos, et le lendemain à Rhodes, et de là à Patara.

2 Là, nous trouvâmes un bateau pour faire la traversée vers la Phénicie. Nous y montâmes pour gagner le large.

3 Nous aperçûmes Chypre, nous la laissâmes à notre gauche, nous naviguâmes vers la Syrie. Nous descendîmes à Tsor, car le bateau dû y débarquer sa cargaison.

4 Nous trouvâmes les talmidim et nous demeurâmes là sept jours. Ils dirent à Shaoul, selon la rouah, de ne pas monter à Yéroushalayim.

5 Et ce fut, quand ces jours s’achevèrent pour nous, nous sortîmes pour aller notre route. Ils nous escortèrent tous avec femmes et enfants jusqu’à la porte de la ville. Nous pliâmes genoux sur le rivage de la mer et nous priâmes.

6 Nous nous arrachâmes les uns aux autres et nous nous embarquâmes sur le bateau, tandis qu’ils revinrent chez eux.

7 Nous terminâmes notre traversée et descendîmes de Tsor à Ptolémaïs. Nous saluâmes les frères et restâmes un jour avec eux.

8 Le lendemain, nous sortîmes, allâmes à Césarée, et entrâmes dans la maison de Philippos l’annonciateur, l’un des sept. Nous restâmes chez lui.

9 Il avait quatre filles, vierges, inspirées.

10 Tandis que nous demeurâmes là quelques jours, un inspiré descendit de Yéhoudah, un nommé Hagabos.

11 Il vint vers nous, enleva la ceinture de Shaoul, s’en lia les mains et les pieds ; puis il dit : ainsi dit la rouah hakodesh : l’homme dont voici la ceinture, les Juifs le lieront ainsi à Yéroushalayim, et ils le livreront aux mains des Goyim.

12 Quand nous entendîmes cela, nous le suppliâmes, nous et les hommes du lieu, de ne pas monter à Yéroushalayim.

13 Alors Shaoul répondit et dit : pourquoi pleurez-vous à me briser le cœur ? Moi, voici, je suis prêt non seulement à être lié, mais même à mourir à Yéroushalayim pour le nom de l’Adôn Yéshou'a.

14 Et comme il ne se laissait pas persuader, nous nous calmâmes et nous dîmes : que le vouloir de l’Adôn soit fait !

 

15 Après ces jours, nous fîmes nos préparatifs et nous montâmes à Yéroushalayim.

16 Des talmidim de Césarée vinrent aussi avec nous. Ils nous amenèrent nuiter dans la maison d’un certain Mnason, de Chypre, un ancien talmid.

17 Quand nous arrivâmes à Yéroushalayim, les frères nous accueillirent avec allégresse.

18 Le lendemain, Shaoul entra avec nous chez Ya'aqov. Arrivèrent tous les anciens.

19 Il les salua et leur raconta en détail tout ce qu’HaShem avait fait aux Goyim par son service.

20 Ils l’entendirent, glorifièrent HaShem et lui dirent : tu vois, frère, combien de myriades sont, parmi les Juifs, ceux qui adhèrent. Tous sont pleins de zèle pour la Torah !

21 Or, ils ont entendu dire de toi que tu enseignes à tous les Juifs dispersés parmi les Goyim à apostasier Moshé, en leur disant de ne pas circoncire leurs enfants et de ne pas marcher selon les coutumes.

22 Qu’en est-il donc ? Ils vont sûrement entendre que tu es arrivé.

23 Fais donc ce que nous te disons. Voici, quatre hommes avec nous, liés par des vœux de nazirs.

24 Prends-les, purifie-toi avec eux et paie pour qu’ils se fassent tondre la tête. Tous reconnaîtront que ce qu’ils ont entendu dire de toi n’est rien, mais que tu marches en gardant, toi aussi, la Torah.

25 À propos des Goyim qui adhèrent, nous avons écrit ce dont nous avions jugé bon qu’ils se gardent : des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, de la viande étouffée et de la puterie.

26 Alors Shaoul prit les hommes, et, purifié avec eux, le lendemain, il entra au Temple et annonça que les jours de leur purification seraient remplis après que l’offrande de chacun d’eux serait offerte.

 

27 Comme les sept jours allaient être remplis, les Juifs d’Asie le virent dans le Temple. Ils ameutèrent toute la foule et jetèrent les mains sur lui.

28 Ils crièrent : hommes d’Israël, au secours ! Voici un homme qui enseigne à tous, partout, contre ce peuple, contre la Torah, contre ce Lieu ! Il a même fait entrer des Hellènes dans le Temple, il a contaminé ce Lieu consacré !

29 Oui, ils avaient vu dans la ville, avec lui, Trophimos d’Éphèse, et ils pensaient que Shaoul l’avait fait entrer dans le Temple.

30 Toute la ville se mit en branle, le peuple accourut. Ils s’emparèrent de Shaoul, le tirèrent hors du Temple et ils en fermèrent aussitôt les portes.

31 Ils cherchèrent à le mettre à mort ; mais la rumeur en vint au tribun de la cohorte : Yéroushalayim est tout entière dans la confusion !

32 Sur-le-champ, celui-ci prit avec lui des hommes d’armes et des centeniers et se précipita sur eux. Quand ils virent le tribun et les hommes d’armes, ils cessèrent de frapper Shaoul.

33 Alors le tribun avança, s’empara de lui, ordonna de le lier à deux chaînes. Puis il s’enquit : qui est-ce ? Et qu’a-t-il fait ?

34 Ils crièrent, les uns ceci, les autres cela, dans la foule. Il ne put rien savoir de clair à cause de l’intensité du tumulte. Il ordonna de le conduire à la caserne.

35 Et ce fut, en arrivant sur les marches, les soldats durent le porter à cause de la violence de la foule.

36 Oui, la multitude du peuple le suivait en criant : enlève-le !

37 Sur le point d’entrer dans la caserne, Shaoul dit au tribun : m’est-il permis de te parler ? Il répondit : tu connais le grec ?

38 N’es-tu pas le Misri qui, ces jours passés, a soulevé et conduit au désert les quatre mille sicaires ?

39 Shaoul dit : moi, je suis un homme, un Juif de Tarse en Cilicie, citoyen d’une ville qui n’est pas sans renom. Je te prie, permets-moi de parler au peuple.

40 Il le lui permit. Shaoul, debout sur les marches, fit signe de la main à la foule. Ce fut un grand silence. Il s’adressa à eux en langue hébraïque et dit :

*

11 aux mains des Goyim : à la justice romaine. Plus profondément, Shaoul sera lié par les Tsadouqim du Sanhédrîn, à la manière du Rabbi, et livré aux Goyim, de sorte qu'il sera déraciné de la Torah, tel Yossef qui fut lié par ses frères et déclaré mort, et la Shékhinah entérinant leur décision.

21 : Shaoul insistait sur l'attachement au Tsadik de vérité, première étape primordiale pour amener la vérité chez les Goyim, la vie de Torah suivant par la suite, selon ce qui a été tranché par Rabbi Ya'aqov.

25 qu’ils se gardent : en premier lieu, avant d'évoluer dans la pratique de Torah qui "est annoncée chaque Shabbat dans les synagogues" (Histoire des Talmidim/Actes 15).