9

1 Il convoqua les douze ; il leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons, et pour guérir les maladies.

2 Il les envoya proclamer le Royaume d’HaShem et guérir les infirmes.

3 Il leur dit : ne prenez rien pour la route : ni bâton, ni besace, ni pain, ni argent, sans avoir chacun deux tuniques.

4 En quelque maison que vous entriez, demeurez là et sortez de là.

5 Et ceux qui ne vous accueillent pas, sortez de leur ville ; secouez la poussière de vos pieds en témoignage contre eux.

6 Ils sortirent, ils passèrent dans les villages ; ils annoncèrent le message et guérissaient en tout lieu.

 

7 Hèrôdès le tétrarque entendit tout ce qui advint. Il était dans la perplexité, car certains disaient : Yohanân s’est réveillé d’entre les morts !

8 et d’autres : Elyahou est apparu ; et d’autres encore : un inspiré d’entre les Anciens s’est relevé.

9 Hèrôdès dit : Yohanân, moi, je l’ai décapité ! Mais qui est-il celui dont j’entends parler ainsi ? Et il cherchait à le voir.

 

10 Les envoyés revinrent et lui rapportèrent tout ce qu’ils avaient fait. Il les prit avec lui et se retira à part, près de la ville appelée Béit Saïda.

11 Mais les foules l’apprirent ; elles le suivirent. Il les accueilli et leur parla du Royaume d’HaShem. Il rétablit ceux qui avaient besoin de guérison.

12 Mais le jour commença à décliner. Les douze s’approchèrent et lui dirent : renvoie la foule ! Ils s’en iront dans les villages et les fermes d’alentour pour se loger et y trouver des vivres, car nous sommes ici dans un lieu désert.

13 Il leur dit : donnez-leur vous-mêmes à manger ! Mais ils dirent : il n’y a pour nous rien de plus que cinq pains et deux poissons, à moins d’aller nous-mêmes acheter des aliments pour tout ce peuple.

14 Oui, ils étaient environ cinq mille hommes. Il dit : faites-les s’étendre par groupes d’environ cinquante.

15 Ils firent ainsi et tous s’étendirent.

16 Il prit les cinq pains et les deux poissons. Il leva le regard vers le ciel, les bénit, les partagea ; puis les donna à ses talmidim pour les servir à la foule.

17 Ils mangèrent et se rassasièrent tous. Ils enlevèrent les parts en surabondance : douze couffins.

 

18 Et ce fut quand il pria à l’écart, ses talmidim étaient près de lui. Il les interrogea et dit : qui les foules disent-elles que je suis ?

19 Ils répondirent et dirent : Yohanân l’Immergeur ; d’autres : Eliyahou ; d’autres encore : un inspiré parmi les Anciens s’est levé.

20 Il leur dit : et vous, qui dites-vous que je suis ? Pétros répondit et dit : le Messie d’HaShem.

21 Il les rabroua et leur enjoignit de ne dire cela à personne.

22 Il dit : le ben Adâm doit souffrir beaucoup, être rejeté par les Anciens, les Cohanim Guédolim, les Sof'rim, être tué et, le troisième jour, se réveiller.

23 Il dit à tous : si quelqu’un veut aller derrière moi, qu’il se nie lui-même, porte chaque jour son pieu et me suive !

24 Oui, qui veut sauver son être le perdra ; mais qui perdra son être à cause de moi, celui-là le sauvera.

25 Oui, quelle utilité à l’homme de gagner l’univers entier, puis de se perdre et de se détruire lui-même ?

26 Oui, qui aura eu honte de moi et de mes paroles, de celui-là le ben Adâm aura honte, quand il viendra dans sa gloire, celle du Père et des messagers sacrés.

27 Mais je vous dis en vérité : il en est parmi les présents qui ne goûteront pas la mort avant d’avoir vu le Royaume d’HaShem.

 

28 Et ce fut environ huit jours après ces paroles, il prit Pétros, Yohanân et Ya'aqov, et monta sur la montagne pour prier.

29 Et ce fut, pendant qu’il pria, l’apparence de ses faces devint autre, et son vêtement d’une blancheur d’éclair.

30 Et voici, deux hommes parlèrent avec lui : c’était Moshé et Eliyahou !

31 Apparaissant dans leur gloire, ils parlaient de son exode, qu’il devait accomplir à Yéroushalayim.

32 Mais Pétros et ceux qui étaient avec lui étaient alourdis par le sommeil. Ils se tinrent éveillés, virent sa gloire, et les deux hommes debout près de lui.

33 Et ce fut, quand ils se séparèrent de lui, Pétros dit à Yéshou'a : Moré, il est beau que nous soyons ici. Faisons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moshé, une pour Elyahou. Il ne savait pas ce qu’il disait.

34 Comme il dit cela, ce fut une nuée. Elle les obombra. Ils frémissaient en entrant dans la nuée.

35 Et ce fut une voix, de la nuée ; elle dit : voici Mon fils, élu. Entendez-le !

36 Quand la voix ne fut plus, Yéshou'a se trouva seul. Ils gardaient le silence ; ils n’annoncèrent, ces jours-là, rien à personne de ce qu’ils avaient vu.

37 Et ce fut le jour suivant, quand il descendit de la montagne, une foule nombreuse vint à sa rencontre.

38 Et voici, un homme de la foule cria. Il dit : Rabbi, je t’implore de regarder mon fils ! Oui, c’est mon unique !

39 Et voici, un souffle le prend tout à coup, crie, et le convulse avec de la bave. À grand-peine il se sépare de lui, le laissant tout meurtri.

40 J’ai imploré tes talmidim : qu’ils le jettent dehors ; mais ils n’ont pas pu.

41 Yéshou'a répondit et dit : ô âge sans émounah et perverti ! Jusqu’à quand serai-je avec vous à vous supporter ? Fais venir ici ton fils !

42 À peine il s’approcha, le démon le déchira et le secoua de convulsions. Yéshou'a rabroua le souffle contaminé ; Il rétablit le garçon et le rendit à son père.

 

43 Tous furent frappés de la grandeur d’HaShem ; tous s’émerveillaient de tout ce qu’il fait. Il dit à ses talmidim :

44 mettez-vous bien ces paroles dans les oreilles : oui, le ben Adâm doit être livré aux mains des hommes.

45 Ils ne pénétraient pas ce dire ; il était voilé pour eux, pour qu’ils ne le perçoivent pas ; et ils frémissaient de le questionner sur ce dire.

 

46 Une rumination s’introduisit en eux : qui d’entre eux est le plus grand ?

47 Yéshou'a pénétra les ruminations de leur cœur. Il prit un enfant et le mit près de lui.

48 Il leur dit : qui accueille ce petit enfant en mon nom m’accueille ; et qui m’accueille accueille Qui m’envoie. Oui, le plus petit de vous tous, celui-là est le plus grand.

49 Yohanân répondit et dit : Moré, nous avons vu un homme qui jette dehors les démons en ton nom. Nous l’en avons empêché, parce qu’il ne suit pas avec nous.

50 Yéshou'a dit : n’empêchez pas : oui, qui n’est pas contre vous est pour vous.

 

51 Ce fut au temps où s’accomplissaient les jours de sa montée. Il affermit ses faces pour aller à Yéroushalayim.

52 Il envoya des messagers devant ses faces. Ils allèrent et entrèrent dans un village de Shomrôn afin de préparer pour lui.

53 Mais ils ne l’accueillirent pas parce que ses faces allèrent à Yéroushalayim.

54 Les talmidim Ya'aqov et Yohanân virent et dirent : Adôn, veux-tu que nous disions au feu

de descendre du ciel et de les dévorer ?

55 Yéshou'a se tourna et les réprimanda.

56 Ils allèrent dans un autre village.

57 Ils allèrent sur la route. Quelqu’un lui dit : je te suivrai où que tu t’en ailles.

58 Yéshou'a lui dit : les renards ont des trous, les oiseaux du ciel, des nids ; mais le ben Adâm n’a pas où reposer sa tête.

59 Il dit à un autre : suis-moi ! Il dit : permets-moi d’abord de m’en aller ensevelir mon père.

60 Yéshou'a lui dit : laisse les morts ensevelir leurs morts ! Mais toi, va-t’en annoncer le Royaume d’HaShem.

61 Un autre encore lui dit : je te suivrai, Adôn ; mais permets-moi d’abord de dire adieu à ceux de ma maison.

62 Mais Yéshou'a lui dit : personne qui jette la main sur la charrue en regardant derrière lui n’est bon pour le Royaume d’HaShem.

*

13 cinq pains et deux poissons : allusion aux cinq Livres de la Torah et aux deux Tables, par lesquels arrive la bénédiction.

17 douze couffins : allusion aux douze Tribus d'Israël, nourries par la Torah du Saint Béni Soit-Il.

19 Yohanân l’Immergeur : par résurrection.

 

d’autres : Eliyahou : revenu des Cieux.

 

d’autres encore : un inspiré parmi les Anciens s’est levé : en étant leur guilgoul.

27 avant d’avoir vu le Royaume d’HaShem : avant d'avoir vu la délivrance finale dans des visions, comme Yohanân.

30 Moshé : n'est-ce pas un interdit de la Torah de communiquer avec les morts ? Mais un Tsadik est vivant, même mort, tandis qu'un mécréant est mort, même vivant.

41 perverti : par la haine gratuite.

44 mettez-vous bien ces paroles dans les oreilles : comprenez et réalisez bien ce que je vous dis, comme : "et place aux oreilles de Yéhoshou'a que J'effacerai certainement le souvenir d'Amaleq" (Shémot/Exode 17:14).

45 il était voilé pour eux : les grandes vérités doivent cachées un temps, pour ne pas attirer les forces contraires.

54 au feu de descendre du ciel : allusion au feu qui descendit pour Eliyahou le na'vi. C'est ici une image, les talmidim voulant prier pour qu'HaShem les reprennent durement de leur manque d'hospitalité.

60 laisse les morts : un méchant est appelé "mort" même de son vivant. Laisse donc les méchants s'occuper de ceux qui ont été comme eux.