3

1 Pour le reste, mes frères, réjouissez-vous en l’Adôn. Cela, vous l’écrire encore n’est pas un objet de crainte pour moi, mais est plus sûr pour vous.

2 Prenez garde aux chiens, prenez garde aux mauvais ouvriers, prenez garde à l’incision.

3 Oui, nous sommes la circoncision, nous qui adorons HaShem dans le souffle, fiers dans le Messie Yéshou'a, ne nous confiant pas à la chair.

 

4 Pourtant je pourrais, moi aussi, me confier à la chair. Si quelqu’un d’autre croit pouvoir se confier à la chair, moi, davantage :

5 par la circoncision, au huitième jour ; par la naissance, en fils d’Israël, de la branche de Binyamîn, Hébreu d’Hébreux ; pour la Torah, un Paroush ;

6 pour le zèle, persécutant la communauté ; pour la justice de la Torah, devenu irréprochable.

7 Mais ce qui était pour moi un avantage, je l’ai estimé pour désavantage, à cause du Messie.

8 Mais au contraire j’estime que tout est dommage au regard de ce qui le surpasse : la pénétration du Messie Yéshou'a mon Adôn, à cause de qui j’ai souffert perte de tout et tout considéré pour crottes afin de gagner le Messie

9 et être trouvé en lui, non pas avec ma justice, celle de la Torah, mais avec celle de l’émounah au Messie, la justice venant d’HaShem, dans l’émounah.

10 Ceci pour le pénétrer lui-même et la puissance de son relèvement, et la communion à ses souffrances, en conformité avec sa mort ;

11 peut-être atteindrai-je ainsi au relèvement, celui d’entre les morts.

12 Non que j’aie déjà saisi, ou déjà terminé, mais je cours, pour tâcher de saisir, comme j’ai été saisi moi-même par le Messie Yéshou'a.

13 Frères, je n’estime pas moi-même l’avoir saisi ; une seule réalité : oubliant ce qui est en arrière, me tendre vers ce qui est en avant.

14 Je cours vers le but pour le prix de l’appel d’en haut, d’HaShem, dans le Messie Yéshou'a.

15 Nous tous donc, les parfaits, pensons ainsi, et si vous pensez autrement, cela aussi HaShem vous le découvrira.

16 D’ailleurs, vers quoi nous nous hâtons, marcher de même...

17 Frères, soyez mes imitateurs, et regardez de même ceux qui marchent comme vous en avez un exemple : nous.

18 Oui, beaucoup marchent, je vous l’ai dit souvent et vous le dis maintenant encore en pleurant, en ennemis du pieu du Messie,

19 dont la fin est une ruine, dont l’E.lohim est le ventre, dont la gloire est une honte, eux, avec leurs terrestres pensées.

20 Oui, notre cité est aux Cieux, d’où nous attendons aussi un sauveur, l’Adôn Yéshou'a, le Messie.

21 Il transformera le corps de notre humiliation en le rendant conforme à son corps de gloire, selon l’opération de la puissance qu’il a de se soumettre tout.

*

2 : Prenez garde aux chiens, les idolâtres, prenez garde aux mauvais ouvriers, qui pervertissent la Torah et l'enseignement du Rabbi, prenez garde à l’incision, ceux qui rejette l'attachement au Tsadik et sa justice.

3 nous sommes la circoncision : nous qui sommes circoncis de chair et de cœur, par l'attachement au Tsadik qui donne son souffle, et grave la Torah dans notre intériorité.

ne nous confiant pas à la chair : ne nous reposant pas sur nos mérites, mais sur la force du Tsadik qu'il met en nous.

7 je l’ai estimé pour désavantage : car ma confiance dans mes mérites me cachait les trésors que le Saint Béni Soit-Il voulait me donner par les mérites parfaits du Tsadik de vérité.

9 la justice venant d’HaShem : car cette justice, au sein du Messie, est parfaite, et elle vient alors parfaire celle résultante de ma pratique des mitsvot, qui elle est imparfaite.

20 notre cité est aux Cieux : la Yéroushalayim d'en-haut, qui descendra et rayonnera sur la Terre d'Israël.