10

1 Amén, amén, je vous dis : qui n’entre pas par la porte au bercail des ovins, mais y accède par une autre voie, celui-là est un voleur, un bandit.

2 Celui qui entre par la porte est le berger des ovins.

3 Le portier lui ouvre, et les ovins entendent sa voix. Il appelle ses ovins par leur nom et les conduit dehors.

4 Quand il fait sortir tous les siens, il marche à leur tête ; et les ovins le suivent, parce qu’ils connaissent sa voix.

5 Un étranger, pas de danger qu’ils le suivent ! Ils le fuiront, plutôt, parce qu’ils ne pénètrent pas la voix des étrangers.

6 Yéshou'a leur dit cet exemple ; mais ils ne connaissaient pas de quoi il leur parlait.

7 Yéshou'a, donc, dit de nouveau : amén, amén, je vous dis : moi, je suis la porte des ovins.

8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs, des bandits. Mais les ovins ne les ont pas entendus.

9 Moi, je suis la porte : qui entre par moi est délivré. À son entrée, à sa sortie, il trouve pâture.

10 Le voleur ne vient que pour voler, égorger, détruire ; et moi, je viens pour qu’ils aient la vie, et qu’ils l’aient avec surabondance.

11 Moi, je suis le beau berger. Le beau berger offre son être pour ses ovins.

12 Le mercenaire qui n’est pas un berger, et auquel les ovins n’appartiennent pas, voit venir le loup, laisse les ovins et fuit. Le loup les ravit, alors, et les disperse.

13 C’est qu’il est mercenaire et ne se soucie pas des ovins.

14 Moi, je suis le beau berger. Je connais les miens et les miens me connaissent,

15 comme le Père me connaît et que je connais le Père. J’offre mon être pour les ovins.

16 J’ai d’autres ovins qui ne sont pas de ce bercail. Ceux-là aussi il me faut les amener ; ils entendront ma voix. Ce sera un seul troupeau, un seul berger.

17 Aussi mon Père m’aime, parce que je donne mon être pour le prendre à nouveau.

18 Personne ne me l’enlève ; mais moi, je le donne de moi-même. J’ai pouvoir de le donner et pouvoir de le prendre à nouveau. J’ai reçu cet ordre de mon Père.

19 Et c’est encore une fois la scission entre les Juifs à cause de ces paroles.

20 Plusieurs d’entre eux dirent : il a un démon et il délire. Pourquoi l’entendez-vous ?

21 D’autres dirent : ces mots ne sont pas d’un démoniaque. Est-ce qu’un démon peut ouvrir les yeux des aveugles ?

 

22 Et ce fut alors Hanoukkah à Yéroushalayim. C’était l’hiver.

23 Yéshou'a marcha dans le Temple, au portique de Sh'lomo.

24 Les Juifs l’entourèrent donc et lui dirent : jusqu’à quand feras-tu sortir notre être ? Si tu es le Messie, dis-le nous en public !

25 Yéshou'a leur répondit : je vous l’ai dit, mais vous n’adhérez pas. Les oeuvres que je fais au nom de mon Père témoignent d’elles-mêmes pour moi.

26 Mais vous, vous n’adhérez pas : vous n’êtes pas de mes ovins.

27 Mes ovins, les miens, entendent ma voix. Moi, je les connais, et ils me suivent.

28 Moi, je leur donne la vie en pérennité ; ils ne se perdront jamais en pérennité, et personne ne les ravira de ma main.

29 Mon Père, qui me les a donnés, est plus grand que tous. Nul ne peut les ravir de la main du Père.

30 Moi et le Père, nous sommes un.

31 Les Juifs, de nouveau, ramassèrent des pierres pour le lapider.

32 Yéshou'a leur répondit : je vous ai fait voir beaucoup d’œuvres belles de la part du Père. Pour laquelle de ces oeuvres me lapidez-vous ?

33 Les Juifs lui répondirent : pour une œuvre belle, non ! Nous te lapidons pour un blasphème, parce que toi, un homme, tu te fais élohim.

34 Yéshou'a leur répondit : n’est-il pas écrit dans votre Torah : Moi, je dis : vous êtes des élohim ?

35 Si elle dit 'élohim' de ceux à qui parvient la Parole d’HaShem, et l’Écrit ne peut être annulé ,

36 comment donc pouvez-vous dire à celui que le Père a consacré et envoyé à l’univers : 'tu es un blasphémateur', parce que j’ai dit : 'je suis bèn HaShem' ?

37 Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, n’adhérez pas à moi.

38 Mais si je les fais, même si vous n’adhérez pas à moi, adhérez aux oeuvres. Ainsi vous aurez pénétré et vous pénétrerez que le Père est en moi, et moi dans le Père.

39 Ils cherchèrent donc de nouveau à l’arrêter, mais il échappa à leur main.

40 Il s’en alla de nouveau au-delà du Yarden, au lieu où Yohanân en premier immergeait, et demeura là.

41 Beaucoup vinrent à lui et dirent : Yohanân n’a fait aucun signe ; mais tout ce que Yohanân a dit de celui-ci est vrai.

42 Et là, beaucoup adhérèrent à lui.

*

1 par la porte : le Tsadik, qui est la Torah vivante : "ouvrez-moi les portes de la justice, je veux les franchir, louer Y.ah ! Voici la porte d'HaShem, les Tsadikim viendront en elle" (Téhilim/Psaume 118:19-20).

8 sont venus avant moi : les faux messies.

16 d’autres ovins : allusion aux convertis, qui viennent s'attacher à la Torah d'Israël.

26 vous n’êtes pas de mes ovins : mes ovins n'ont pas de haine gratuite dans leur cœur.

30 nous sommes un : car j'adhère totalement à Lui, et tout celui qui s'attache totalement au Tsadik de vérité, qui est le rayonnement de la Shékhinah, devient également un avec le Père.

31-33 : ces quelques Juifs avaient compris la parole du Rabbi mais ils cherchaient un prétexte pour le tuer, à cause de leur jalousie à son égard.

34 : Téhilim/Psaume 82:6.

​​