11

1 Or l'adhérence est la substance de ce qui est espéré, la preuve de ce qui n'est pas visible.

2 Oui, en elle les Anciens ont obtenu le témoignage.
3 Par l'adhérence, nous comprenons que les mondes ont été formés par une parole d'E.lohim, ainsi le visible vient de ce qui n'est pas visible.
4 C'est par l'adhérence qu'vèl offrit à HaShem un plus grand qorbân que Qayîn, par lequel il obtint le témoignage d'être tsadik, HaShem témoignant de ses dons, et par elle, bien que mort, il parle encore.

5 C'est par l'adhérence que Hanokh fut enlevé, pour qu'il ne vît pas la mort, et qu'il fut introuvable parce que HaShem l'avait enlevé. En effet, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu'il était agréable à HaShem.

6 Or sans l'adhérence il est impossible d'être agréé. Car celui qui approche HaShem doit adhérer au fait qu'Il existe et devient le rémunérateur de ceux qui Le cherchent.

7 C'est par l'adhérence que Noah, averti de ce qui n'était pas encore visible, veillant à construire une arche pour le salut de sa maison. C'est par cela qu'il condamna le monde, et devint héritier de la justice par l'adhérence.

8 C'est par l'adhérence qu'Avrahâm obéit pour aller vers un lieu qu'il devait recevoir en héritage, et qu'il partit sans savoir où il allait.

9 C'est par l'adhérence qu'il séjourna en Terre de la Promesse comme à l'étranger, habitant sous la tente, avec Yitshaq et Ya'aqov, les cohéritiers de la même promesse.

10 Car il attendait la cité qui a les fondations, celle dont HaShem est l'Architecte et le Constructeur.

11 C'est par l'adhérence que Sarah aussi reçut la puissance pour avoir une postérité, malgré son grand âge, parce qu'elle jugea Fidèle Celui qui promettait.

12 Ainsi, d'un seul, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, innombrables le sable sur le bord de la mer.

13 Dans l'adhérence, tous ceux-là sont morts, sans avoir obtenu les promesses, mais en les ayant vues et saluées de loin, attestant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur Terre.

14 Ceux qui parlent ainsi manifestent qu'ils cherchent une patrie.

15 S'ils se souvenaient de celle d'où ils étaient sortis, ils auraient eu le temps d'y retourner.

16 Mais ils aspiraient à une meilleure, celle des Cieux. Ainsi HaShem n'a pas honte d'être appelé leur E.lohim, car c'est pour eux qu'Il préparait une cité.
17 C'est par l'adhérence qu'Avrahâm, éprouvé, offrit Yitshaq. Ayant reçu les promesses, il présenta néanmoins son fils unique,

18 dont il lui avait été dit : en Yitshaq sera nommée pour toi une semence.

19 Il estimait qu'HaShem est Puissant, même pour ressusciter les morts. Aussi le retrouva-t-il (c'est une comparaison).
20 C'est par l'adhérence aussi que Yitshaq bénit Ya'aqov et 'Essav, pour l'avenir.

21 C'est par l'adhérence que Ya'aqov, mourant, bénit chacun des fils de Yossef, et qu'il se prosterna à la tête du lit.

22 C'est par l'adhérence que Yossef, mourant, évoque l'exode des Bnéi Israël, et qu'il donna des ordres au sujet de ses ossements.

23 C'est par l'adhérence que Moshé, étant né, fut caché trois mois par ses parents, parce qu'ils virent la beauté de l'enfant, et qu'ils ne craignirent pas l'édit du roi.

24 C'est par l'adhérence que Moshé, devenu grand, refusa d'être appelé fils de la fille de Pharaon,

25 choisissant d'être maltraité avec le peuple d'HaShem, plutôt que d'avoir la jouissance éphémère de la faute.

26 Il estima l'opprobre du Messie comme étant une plus grande richesse que les trésors de l’Égypte, car il regardait plus loin, vers la récompense.

27 C'est par l'adhérence qu'il quitta l’Égypte, sans être effrayé de la colère du roi, car il se montra ferme, comme s'il voyait l'invisible.

28 C'est par l'adhérence qu'il fit Péssah et l'aspersion du sang, afin que le destructeur ne touchât pas leurs premiers-nés.

29 C'est par l'adhérence qu'ils traversèrent la mer des joncs comme une terre ferme, tandis que les égyptiens qui en firent la tentative furent engloutis.
30 C'est par l'adhérence que les remparts de Yériho tombèrent, encerclés durant sept jours.
31 C'est par l'adhérence que Rahav l'aubergiste ne périt pas avec les révoltés, ayant accueilli les espions avec paix.

32 Et que dirai-je encore ? Car le temps me manquerait pour mentionner aussi Guid'ôn, Baraq, Shimshôn, Yiftah, David, Sh'mouel, et les prophètes,

33 qui, par l'adhérence, conquirent des royaumes, œuvrèrent pour la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions,

34 étouffèrent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l'épée, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, renversant les camps des étrangers.

35 Des femmes recouvrèrent, par la résurrection, leurs morts, d'autres furent battus à mort sans accepter de délivrance, afin d'obtenir une meilleure résurrection ;

36 d'autres souffrirent les moqueries, reçurent d'expérience les fouets et plus : les chaînes et la prison.

37 Ils furent lapidés, sciés, ils moururent tués par l'épée, errèrent en toisons ou en peaux de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités,

38 eux dont le monde n'était pas digne ! Ils étaient errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et les antres de la Terre.
39 Et tous ayant témoigné par l'adhérence, n'obtinrent pas la réalisation de la promesse.

40 HaShem ayant mieux pour nous, afin que, non sans nous, ils soient rendus parfaits.

*

3 les mondes : les mondes supérieurs et le nôtre.

le visible vient de ce qui n'est pas visible : c'est le "Yesh mé'Ayin", le "il y a" qui sort du "il n'y a rien", rien qui soit visible à nos yeux.

4 il parle encore : grâce à l’œuvre de son adhérence écrite dans la Torah.

5 fut enlevé : selon son sens simple. Autre explication : nos Maîtres enseignent que Hanokh était tsadik, mais faible dans sa conscience et facilement enclin à faire le mal (Rachi, 'Iqar Siftéi Hakhamim sur Béréshit/Genèse 5:22). C'est pourquoi le Saint Béni Soit-Il l'enleva de ce monde, le fit mourir avant son heure, pour qu'il ne vît pas la mort qui règnerai lors du Déluge. Il fut introuvable car nul ne put connaître l'endroit de sa tombe.

7 : "C'est ce que fit Noah : il exécuta tout ce qu'E.lohim lui avait ordonné" (Béréshit/Genèse 6:22).

8 : "Avrâm partit, comme HaShem Le lui avait dit" (Béréshit/Genèse 12:4).

9 : "Avrâm leva ses tentes et vint habiter parmi les chênes de Mamré" (Béréshit/Genèse 13:18).

11 elle jugea Fidèle Celui qui promettait : comme il est rapporté : "Sarah dit : Voyez qui Il est, et combien Il respecte Sa promesse ! Le Saint Béni Soit-Il promet et accomplit !" (Rachi sur Béréshit/Genèse 21:7).

17 : comme il est écrit : "Avrahâm y élevé un autel, rangea le bois et lia son fils Yitshaq" (Béréshit/Genèse 22:9).

18 : Béréshit/Genèse 21:12.

19 c'est une comparaison : avec le Roi Messie qui est véritablement revenu des morts.

20 : "que mon âme te bénisse" (Béréshit/Genèse 27:4).

21 : "Fais-les, je te prie, approcher de moi, pour que je les bénisse" (Béréshit/Genèse 48:9).

22 : "E.lohim vous visitera, et vous ferez remonter mes os loin d'ici !" (Béréshit/Genèse 50:25).

23 : "Elle vit qu'il était beau et elle le cacha durant trois mois" (Shémot/Exode 2:2).

24-26 : "Moshé, devenu grand, alla vers ses frères" (Shémot/Exode 2:11).

27 : "Moshé s'enfuit de devant Paroh" (Shémot/Exode  2:15).

28 : "Moshé convoqua tous les anciens d'Israël et leur dit: "Choisissez et prenez chacun du menu bétail pour vos familles et égorgez le Péssah" (Shémot/Exode 12:21).

29 : "Les enfants d'Israël entrèrent au milieu de la mer, dans son lit desséché" (Shémot/Exode 14:2) et "toute l'armée de Pharaon qui était entrée à leur suite dans la mer; pas un d'entre eux n'échappa" (Shémot/Exode 14:28).

30 : "Dès qu'il entendit le cor retentir, il poussa un grand cri de guerre; et la muraille s'écroula sur elle-même" (Yéhoshou'a/Josué 6:20).

31 Rahav l'aubergiste : le mot hébreu zonah peut signifier "aubergiste" (comme le rapporte Rachi sur Yéhoshou'a/Josué 2:1, d'après le Targoum Yonatân) ou "prostituée". Abrabanel rapporte qu'il n'y a pas de contradiction entre les deux termes, car les femmes aubergistes avaient la réputation d'être des prostituées. Cependant, cette Tsadékèt a fait téshouvah, est venue à la Torah, a épousé Yéhoshou'a et d'elle, "huit prophètes, qui étaient des cohanim, sont sortis, et les voici : Nériyah, Baroukh, Sérayah, Mahséyah, Yirméyah, Hilqiyah, Hanamel et Shaloum" (Méguilah 14b).

33 conquirent des royaumes : comme David, ainsi qu'il est écrit : "et tout Edom fut assujetti à David" (Beit Sh'mouel/2 Samuel 8:14).

œuvrèrent pour la justice : comme Sh'mouel : "il jugeait Israël dans tous ces lieux" (Aleph Sh'mouel/1 Samuel 7:16).

obtinrent des promesses : comme le Roi Shlomo : "il n'y aura personne avant toi et on ne verra jamais personne de semblable à toi" (Aleph Mélakhim/1 Roi 3:12).

fermèrent la gueule des lions : comme Daniel : "mon E.lohim a envoyé Son messager et fermé la gueule des lions" (Daniel 6:22).

 

34 : étouffèrent la puissance du feu : comme les amis de Daniel : "le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes" (Daniel 3:27).

Échappèrent au tranchant de l'épée : comme les héros de David : "Ces hommes sont allés au péril de leur vie, et c'est au péril de leur vie qu'ils ont apporté l'eau" (Aleph Divréi Hayamim/1 Chroniques 11:19).

Guérirent de leurs maladies : comme Hizqiyahou : "et Hizqiyahou guérit" (Beit Mélakhim/2 Rois 20:7).

 

Furent vaillants à la guerre : comme les héros de David : "Il se leva, et frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main fût lasse et qu'elle restât attachée à son épée. HaShem opéra une grande délivrance ce jour-là" (Beit Sh'mouel/2 Samuel 23:10), "Benayah ben Yehoyada, fils d'un homme de Kabtseel, rempli de valeur et célèbre par ses exploits. Il frappa les deux lions de Moav. Il descendit au milieu d'une citerne, où il frappa un lion, un jour de neige. Il frappa un égyptien d'une stature de cinq coudées et ayant à la main une lance comme une ensouple de tisserand; il descendit contre lui avec un bâton, arracha la lance de la main de l'égyptien, et s'en servit pour le tuer" (Aleph Divréi Hayamim/1 Chroniques 11:22-23).

renversant les camps des étrangers : comme Yonatân : "l'effroi se répandit au camp, dans la contrée et parmi tout le peuple, le poste et ceux qui ravageaient furent également saisis de peur, le pays fut dans l'épouvante. C'était comme une terreur d'E.lohim" (Aleph Sh'mouel/1 Samuel 14:15) et Yéhoudit qui renversa le camp d'Holophernès.

35 Des femmes recouvrèrent leurs morts : comme avec Eliyahou : "HaShem écouta la voix d'Eliyahou et l'âme de l'enfant revint au-dedans de lui, et il fut rendu à la vie" (Aleph Mélakhim/1 Rois 17:22), et avec Elish'a : "l'enfant éternua sept fois et ouvrit les yeux" (Beit Mélakhim/2 Rois 4:35).

furent battus à mort : comme le prophète 'Amos, frappé violemment et mortellement par le roi Ouzyah (Shalshelet HaKabbalah, Séder HaDorot), ou encore Hannah et ses sept fils au temps des Hashmonaïm.

36 souffrirent les moqueries : comme Yirméyahou : "tout le monde se moque de moi" (Yirméyahou/Jérémie 20:7).

les fouets...les chaînes et la prison : comme Shimshôn : "Ils le lièrent avec des chaînes d'airain. Il tournait la meule dans la prison" (Shoftim/Juges 16:21).

37 lapidés : comme Zékharyah ben Yéhoyad'a : "ils le lapidèrent par ordre du roi" (Beit Divréi Hayamim/2 Chroniques 24:21).

sciés : comme Yésha'yahou/Isaïe qui fut scié alors qu'il se cachait dans le tronc d'un cèdre (vamot 49b).

Tués par l'épée : comme le Roi Shaoul qui, pour éviter une profanation du Nom Divin en tombant dans les mains ennemies, mourut par l'épée (Aleph Sh'mouel/1 Samuel 31:4).

errèrent : comme Eliyahou : "Éliyahou, voyant cela, se leva et s'en alla, pour sauver sa vie" (Aleph Mélakhim/1 Rois 19:3).

38 Ils étaient errants...dans les cavernes : comme il est écrit : "lorsque Izévèl extermina les prophètes d'HaShem, 'Ovadyah prit cent prophètes qu'il cacha cinquante par cinquante dans une caverne" (Aleph Mélakhim/1 Rois 18:4).