10

1 Il appela ses douze talmidîm, il leur donna l'autorité sur les souffles impurs, pour les jeter dehors, et pour guérir toute maladie et toute infirmité.
2 Voici les noms des douze envoyés : le premier, Shim'ôn dit Pétros, et son frère Andréas, Ya'aqov bèn Zavdi, et Yohanân son frère,

3 Philippos et Bar Talmaï, Tomâs et Matyah le publicain, Ya'aqov bèn Halphaï et Tadaï,

4 Shim'ôn le Qanaït, et Yéhoudah, l'homme de Qériot, celui-là même qui l'a livré.
5 Ces douze, Yéshou'a  les envoya, et les enjoignit en disant : « N'allez pas sur la route des goyim, et n'entrez pas dans une ville des Shômronim,

6 mais allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.

7 En allant, clamez et dites : "Le Royaume des cieux approche."

8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les metsor'ayim, jetez dehors les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

9 Ne possédez ni or, ni argent, ni bronze dans vos ceintures,

10 ni besace pour la route, ni deux tuniques, ni sandales, ni bâton, car l'ouvrier mérite sa nourriture.

11 En quelque ville ou village que vous entriez, cherchez qui vaille et demeurez-y jusqu'à ce que vous sortiez de là.

12 En entrant dans une maison, vous saluez.

13 Et si la maison le mérite, que votre "shalôm" vienne sur elle, mais si elle ne le mérite pas, que votre "shalôm" retourne à vous.

14 S'ils ne vous accueillent pas et n'entendent pas vos paroles, sortez hors de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.

15 Amèn, je vous dis : au jour du jugement, ce sera plus tolérable pour la terre de Sédôm et 'Amorah que pour cette ville.


16 Voici, moi, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Aussi, soyez sages comme des serpents, et simples comme des colombes.

17 Prenez garde aux hommes, car ils vous livreront aux batéi dîn, et ils vous fouetteront dans leurs synagogues.

18 Devant des gouverneurs et des rois vous serez conduits à cause de moi, en témoignage pour eux et pour les goyim.

19 Quand ils vous livreront, ne vous inquiétez pas pour : "Comment et que dire ?", "Que dire" vous sera donné sur l'heure.

20 Oui, ce n'est pas vous qui parlerez, mais la rouah de votre Père qui parlera en vous.

21 Le frère livrera un frère à la mort, et le père un enfant. Enfants contre parents, ils se lèveront et les mettront à mort.

22 Vous serez haïs par tous à cause de mon nom, mais qui tiendra jusqu'à la fin sera délivré.
23 Quand ils vous persécuteront dans cette ville, fuyez dans l'autre. Amèn, je vous dis : vous n'en aurez pas fini avec les villes d'Israël que le bèn Adâm sera venu.
24 Nul talmid ne surpasse son Rabbi, nul serviteur son adôn.

25 Il suffit au talmid d'être comme son Rabbi, et au serviteur comme son adôn. S'ils appellent le patron de la maison "Ba'al Zévouv", combien plus ceux de sa maison !
26 Ne les craignez pas, car il n'y a rien de couvert qui ne doive être découvert, rien de caché qui ne doive être connu.

27 Ce que je vous dis dans la ténèbre, dites-le dans la lumière, et ce qui est entendu à l'oreille, clamez-le sur les terrasses.

28 Ne craignez pas les tueurs du corps qui ne peuvent tuer l'être, mais craignez de qui peut perdre et corps et être dans le Guey-Hinnom.

29 Deux moineaux ne se vendent-ils pas un sou ? Cependant, aucun d'eux ne tombe à terre sans votre Père.

30 Et vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

31 Aussi ne craignez pas, vous êtes plus précieux qu'une multitude de moineaux.

32 Oui, qui se déclare pour moi en faces des hommes, je me déclarerai pour lui, moi aussi, en faces de mon Père des cieux,

33 et quiconque me reniera en faces des hommes, je le renierai, moi aussi, en faces de mon Père dans les cieux.
34 Ne pensez pas que je vienne jeter le shalôm sur la Terre, je ne viens pas jeter le shalôm, mais l'épée.

35 Car je viens diviser l'homme et son père, la fille et sa mère, la bru et sa belle-mère :

36 les ennemis de l'homme sont les gens de sa maison.
37 Qui me préfère père ou mère ne vaut pas pour moi, et qui me préfère fils ou fille ne vaut pas pour moi.

38 Et qui ne prend pas son pieu, et ne me suit pas, ne vaut pas pour moi.

39 Qui trouve sa vie la perd, et qui perd sa vie à cause de moi la trouve.
40 Qui vous accueille m'accueille, et qui m'accueille, accueille Celui qui m'envoie.

41 Qui accueille un navi parce qu'il est navi recevra un salaire de navi, et qui accueille un tsaddiq parce qu'il est tsaddiq recevra un salaire de tsaddiq.

42 Et une coupe d'eau fraîche, qui en abreuve l'un de ces petits parce qu'il est mon talmid, amèn je vous dis : il ne perd pas son salaire. »

*

4 le qanaït : le zélote, un rebelle contre l'Empire Romain, dont le mouvement prenait les armes contre l'occupant.

de Qériot : nom d'un village.

6 les brebis perdues de la maison d'Israël : vers ceux qui sont malades spirituellement. Le Rabbi fait ici référence aux Juifs de la Terre d'Israël comme aux descendants des Tribus dispersés, qui étaient connus à l'époque, comme l’écrit Rabbi Ya'aqov : "aux douze Tribus dans la diaspora, shalom !" (Lettre envoyée par Ya'aqov/Jacques 1:1).

7 le royaume des Cieux approche : la puissance d'En-Haut qui sera déversée à Shavouôt par le Rabbi, depuis le Gan 'Eden.

8 vous avez reçu gratuitement... : "Tout comme j'enseigne gratuitement, de même enseignez gratuitement" (Békhorot 29a).

16 Voici, je vous envoie : jusqu'au verset 16, le Rabbi parlait pour leur temps. A partir d'ici, ses paroles concernent également "ceux qui viendront après eux", et jusqu'à la Délivrance Finale.

17 batéi din : les "maisons de jugements", c'est-à-dire les tribunaux.

22 Vous serez haïs par tous, les Goyim comme les ennemis d'Israël (euphémisme désignant les réshaïm Juifs, Soukkah 29a), à cause de mon nom : ils vous persécuteront en prenant mon nom, comme cela s'est vu tout au long de l'histoire du dernier exil, mais qui tiendra jusqu'à la fin de sa vie, dans la Torah authentique, sera délivré.

23 vous n'en aurez pas fini... : vous n'aurez pas encore fini de présenter ma Torah à mon peuple que déjà je reviendrai, et la Délivrance sera avec moi. C'est ici une prophétie sur le retour en Terre d'Israël avant la guerre de Gog.

25 Ba'al Zévouv : littéralement le "maître des mouches" : "allez, consultez Ba'al Zévouv, dieu d''Eqrôn" (Beit Mélakhim/2 Rois 1:2). Il s'agit d'un sobriquet employé par quelques opposants au Rabbi pour le discréditer.

26 car il n'y a rien de caché : ne craigniez pas le lashôn harâ (la "mauvaise langue") qu'ils font sur vous, car ce qu'ils sont réellement sera dévoilé au grand jour.

28 : ne craigniez pas ceux qui peuvent tuer votre corps sans atteindre votre âme, mais craigniez plutôt ceux qui peuvent, à cause du lashôn harâ, vous entraîner dans leurs calomnies et vous faire perdre votre monde futur et le mérite de la résurrection. Autre explication : n'ayez que la crainte d'HaShem, qui Lui peut vous atteindre même après la mort, dans votre être entier.

34 : mesure pour mesure, puisque vous vous divisez les uns les autres à cause de la haine gratuite, des Cieux on vous divisera encore plus, et viendra sur vous l'épée d'Edom, pour vous diviser parmi les Goyim, car "dans le chemin que l'homme veut aller, on l'y conduit".

Le Texte des Nazaréens ajoute ici : "Je choisis pour moi-même les plus dignes ; les plus dignes sont ceux que mon Père céleste m'a donné."

35-36 : Mikha/Michée 7:6.

38 son pieu : qui ne travaille pas à détruire chaque jour son égo.

39 : qui voudra conserver ce qu'il aime à ma place perdra sa récompense du Monde Futur. A l'inverse, celui qui perdra ce qui lui est chère dans ce monde pour moi le retrouvera dans le Monde Futur, et plus encore.