13

1 En ce jour, Yéshou'a sortit de la maison et s’assit au bord de la mer.

2 Des foules nombreuses se rassemblèrent auprès de lui, si bien qu’il monta dans une barque et s’y assit. Toute la foule se tint sur le rivage.

3 Il leur parla sur de nombreux sujets par des exemples. Il dit : « Voici, le semeur sort pour semer.

4 Il sème et il en tombe le long de la route. Les oiseaux viennent et les mangent.

5 D’autres tombent sur les rocailles, où ils n’ont pas beaucoup de terre. Ils lèvent vite parce qu’ils n’ont pas de terre profonde.

6 Quand le soleil se lève, il les cuit. Parce qu’ils n’ont pas de racines, ils se dessèchent.

7 D’autres tombent sur les épines. Les épines montent et les étouffent.

8 D’autres tombent sur une belle terre ; ils donnent du fruit : l’un cent, l’autre soixante, l’autre trente.

9 Qui a des oreilles entende ! »

 

10 Les talmidîm s’approchèrent et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu par des exemples ? »

11 Il répondit et dit : « Parce qu’à vous il est donné de pénétrer les mystères du Royaume des cieux. Mais à ceux-là, cela ne leur est pas donné.

12 Oui, qui a, il lui est donné, et il surabonde. Mais qui n’a pas, même ce qu’il a lui est pris.

13 Je leur parle donc par des exemples parce qu’ils voient sans voir, entendent sans entendre et sans comprendre.

14 Elle s’accomplit pour eux, la prophétie de Yesha‘yahou qui dit : "Entendez, entendez, mais vous ne discernerez pas, regardez, regardez, mais vous ne comprendrez pas !

15 Engraisse le cœur de ce peuple, alourdis ses oreilles, ternis ses yeux, qu'il ne voie de ses yeux, n’entende de ses oreilles, que son cœur ne discerne, qu'il ne fasse téshouvah et sois guéri !"

16 Pour vous, heureux ! Vos yeux voient ! Vos oreilles entendent !

17 Amèn, je vous dis : de nombreux viim, des tsaddiqîm, ont aspiré à voir ce que vous regardez et n’ont pas vu, à entendre ce que vous entendez et n’ont pas entendu.

 

18 Vous, donc, entendez l’exemple du semeur.

19 Chez tout homme qui entend la parole du Royaume sans la comprendre, le criminel vient, arrache ce qui a été semé dans son cœur. Tel est celui qui a été semé au bord de la route.

20 Celui qui a été semé sur les rocailles, c’est l’entendeur de la parole, qui, vite, la reçoit avec joie.

21 Il n’a pas de racines en lui-même, mais il est éphémère. Quand survient l’angoisse ou la persécution à cause de la parole, aussitôt, il trébuche.

22 Celui qui a été semé dans les épines, c’est l’entendeur de la parole chez qui le souci du 'olam hazé, la séduction de la richesse asphyxient la parole ; elle devient sans fruit.

23 Celui qui a été semé sur une belle terre, c’est l’entendeur de la parole qui la pénètre. Il porte du fruit, l’un cent, l’autre soixante, l’autre trente. »

 

24 Il leur donna un autre exemple. Il dit : « Le Royaume des cieux est semblable à un homme qui sème une belle semence dans son champ.

25 Quand les hommes dorment, son ennemi vient, sème des zizanies dans son champ et s’en va.

26 Quand le blé germe et produit son fruit, alors les zizanies apparaissent aussi.

27 Les serviteurs du patron s’approchent et lui disent : "Adôn, n’as-tu pas semé de la belle semence dans ton champ ? D’où viennent-elles donc les zizanies ?"

28 Il leur dit : "Un ennemi, un homme a fait cela." Les serviteurs lui disent : "Veux-tu que nous allions les ramasser ?"

29 Il dit : "Non, vous risqueriez, en ramassant les zizanies, de déraciner en même temps le blé.

30 Laissez-les croître ensemble tous les deux jusqu’à la moisson. Au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : ramassez d’abord les zizanies. Liez-les en bottes pour les brûler. Quant au blé, rassemblez-le dans ma grange". »

31 Il leur donna un autre exemple. Il dit : « Le Royaume des cieux est semblable à une graine de moutarde qu’un homme prend et sème dans son champ.

32 Elle est plus petite que toutes les semences. Elle croît et devient plus grande que les plantes ; et c’est un arbre ; si bien que les oiseaux du ciel viennent reposer dans ses branches. »

 

33 Il leur dit encore un autre exemple : « Le Royaume des cieux est semblable à du hamets. Une femme le prend, le cache dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que tout lève. »

34 Tout cela, Yéshou'a le disait aux foules par des exemples. Et, sans exemple, il ne leur disait rien,

35 pour accomplir ce que dit le navi quand il dit : « J'ouvre ma bouche pour un exemple, je proclame les énigmes d'antan. »

 

36 Alors il laissa les foules, il vint à la maison. Ses talmidîm s’approchèrent de lui et dirent : « Explique-nous l’exemple des zizanies du champ. »

37 Il répondit et dit : « Le semeur de la belle semence, c’est le bèn Adâm.

38 Le champ, c’est l’univers, la belle semence, ce sont les fils du Royaume, les zizanies, les fils du criminel.

39 L’ennemi qui les a semées, c’est l'accusateur, la moisson, c’est l’achèvement de l’ère, les moissonneurs sont des messagers.

40 Et comme les zizanies ramassées sont brûlées au feu, ainsi en sera-t-il à l’achèvement de l’ère.

41 Le bèn Adâm enverra ses messagers. Ils ramasseront hors de son Royaume tous les obstacles, tous les fauteurs de non-Torah.

42 Ils les jetteront dans la fournaise de feu, là sont les pleurs et le grincement de dents.

43 Alors les tsaddiqîm brilleront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Qui a des oreilles entende !

 

44 Le Royaume des cieux est semblable à un trésor caché dans le champ. Un homme le trouve, le cache et, dans sa joie, il va, vend tout ce qu’il a, et achète le champ.

45 Et encore, le Royaume des cieux est semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Quand il a trouvé une perle très précieuse,

46 il s’en va, liquide tout ce qu’il a et l’achète.

47 Et encore, le Royaume des cieux est semblable à un filet jeté dans la mer. Il en rassemble de toutes sortes. Quand il est rempli, ils le remontent sur le rivage,

48 ils s’assoient et ramassent dans des casiers ce qu’il y a de beau ; ce qu’il y a de pourri, ils le jettent.

49 Ainsi en sera-t-il à l’achèvement de l’ère. Les messagers sortiront, ils sépareront les réshaïm du milieu des tsaddiqîm.

50 Ils les jetteront dans la fournaise de feu, là sont les pleurs et le grincement de dents.

51 Comprenez-vous tout cela ? » Ils lui dirent : « Oui. »

52 Il leur dit : « Et voilà, tout sofèr devenu adepte du Royaume des cieux est semblable à un homme, un patron, qui sort de son cellier du neuf et du vieux. »

 

53 Et c’est, quand Yéshou'a finit ces exemples, il s’éloigna de là.

54 Il vint dans sa patrie, il les enseigna dans leur synagogue, si bien qu’ils en étaient frappés. Ils dirent : « D'où ? À lui ! Cette sagesse ! Et des puissances !

55 Celui-là n’est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère, n’est-ce pas, s'appelle Miryâm ? Et ses frères Ya'aqov, Yosef, Shim‘ôn et Yéhoudah ?

56 Et ses sœurs, n’est-ce pas, sont toutes avec nous ? D’où a-t-il donc tout cela ? »

57 Ils trébuchaient sur lui. Yéshou'a leur dit : « Un navi n’est sans gloire que dans sa patrie et dans sa maison. »

58 Là, il ne fit pas beaucoup de prodiges, à cause de leur manque d'émounah.

*

11 les mystères du royaume des Cieux : la façon dont HaShem utilise le Roi Messie et son peuple Israël pour amener la Délivrance Finale au monde entier.

 

14-15 : Yésha'yahou/Isaïe 6:9-10.

19 le criminel : le yetser harâ.

31 une graine de moutarde : de même que l'univers fut contenu dans un fondement de taille infime (Ramban), avant de voir la matière s'organiser et grandir, de même la Royauté Divine s'implante en ce monde et croît au cours de l'exil d'Edom.

32 : il s'agit de cette prophétie : "Ainsi parle A.donaï HaShem : Je prendrai Moi-même la cime d'un grand cèdre, et la donnerai ; Je cueillerai la tête de ses tendres surgeons, et la transplanterai, Moi, sur une montagne haute et élevée. Je la transplanterai sur une haute montagne d'Israël, elle produira des branches et portera du fruit, elle deviendra un cèdre magnifique : les oiseaux de toute espèce reposeront sous lui, tout ce qui a des ailes reposera sous l'ombre de ses rameaux" (hézqèl/Ézéchiel 17:22-23), et il s'agit du Roi Messie (Rachi).

35 : Téhilim/Psaume 78:2.

37 ben Adâm : le Messie.

38 les fils du royaume : les enfants d'Israël et les convertis.

 

les fils du criminel : le 'erev rav et les faux convertis.

39 c’est l'accusateur : le yester harâ, qui a rempli leur cœur.

l’achèvement de l’ère : la Délivrance Finale.

des messagers : qui viendront ramener tous les enfants d'Israël qui seront encore dans la diaspora, selon ce verset du prophète : "et en ce jour-là, il sonnera, le grand Shofar, ils viendront, les perdus au pays d'Ashour, les bannis au pays de Mitsraïm ; ils se prosterneront devant HaShem, au mont consacré, à Yéroushalayim" (Yésha'yahou/Isaïe 27:13).

40 brûlées au feu : comme il est dit : "le quatrième versa sa coupe sur le soleil. Et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu" (Révélation 16:8), et : "dans le temps qui vient, le Saint Béni Soit-Il sortira le soleil de sa gaine et les méchants seront punis par lui" (Nédarim 8b).

41 tous les fauteurs de non-Torah : tous ceux qui auront aboli la Torah.

43 : comme il est écrit : "les perspicaces resplendiront comme la splendeur du firmament, les justificateurs des foules comme les étoiles, en pérennité, à jamais !" (Daniel 12:3).

44 : il fait téshouvah et se renforce toujours plus dans la Torah et les mitsvot, sous la conduite de son Rabbi.

52 du neuf et du vieux : le Sofer étudie et enseigne la Torah du Sinaï avec la dimension hassidique du Rabbi.

55 fils du charpentier : pourquoi n'ont-ils pas appelé son père par son nom, Yossef ? C'était pour le dégrader aux yeux des autres.