1 Yéhoudah, serviteur de Yéshou'a le Messie, frère de Ya'aqov, aux appelés, aimés en HaShem, Père, et gardés pour Yéshou'a le Messie.

2 Que la miséricorde, le shalôm et l'amour soient sur vous en plénitude !
3 Aimés, faisant toute diligence pour vous écrire sur notre salut commun, il m'est nécessaire de vous écrire afin de vous exhorter à combattre pour la émounah transmise une seule fois aux consacrés.

4 Car certains hommes se sont glissés, ceux d'autrefois inscrits d'avance pour cette condamnation, des sans-ferveur, qui changent en débauche la bonté d'HaShem, et nient notre seul maître et adôn, Yéshou'a.
5 Mais je veux vous le rappeler, à vous qui savez tout : l'Adôn, ayant sauvé en une fois le peuple de la terre de Mitsrayim, a ensuite détruit les "sans émounah".

6 Les messagers qui n'ont pas gardé leur origine mais ont délaissé leur demeure, Il les garde, liés en pérennité dans l'obscurité, pour le jugement du grand Jour.

7 Ainsi de Sédôm et 'Amorah et des villes voisines, qui putassaient de même et s'en allaient derrière une autre chair ; elles gisent en exemple, subissant la peine du feu en pérennité.

8 Ceux-là pourtant font de même : rêvant, ils souillent la chair, rejettent la souveraineté, blasphèment les gloires.

9 Mikhaël, le messager en chef, quand il contestait l'accusateur et disputait pour le corps de Moshéh, n'osa pas porter de jugement injurieux, mais il dit : « L'Adôn te réprimera ! »

10 Mais ceux-là blasphèment en ce qu'ils ne savent pas, et se corrompent en cela même qu'ils comprennent naturellement, comme des bêtes sans paroles.

11 Malheur à eux ! Oui, ils vont sur la route de Qayîn, ils s'adonnent à l'égarement de Bil'âm pour un salaire et périssent dans la révolte de Qorah !

12 Ceux-là sont des écueils dans vos agapes, festoyant ensemble sans crainte, ils se pâturent eux-mêmes, nuages sans eau, entraînés par le vent, arbres d'automne sans fruits, deux fois morts, déracinés,

13 violentes vagues de la mer, écumant de leurs propres confusions, astres errants gardés pour l'obscurité de la ténèbre en pérennité.

14 Hanokh aussi, le septième depuis Adâm, fut inspiré sur ceux-là, disant : « Voici, HaShem vient avec Ses myriades de consacrés,

15 pour les juger tous, pour accuser tout être de toutes les œuvres non ferventes de leur non-ferveur et de toutes les duretés dites contre Lui par des fautifs non fervents. »

16 Ceux-là sont querelleurs, hargneux, ils vont au gré de leurs convoitises ; leur bouche parle avec arrogance, et ils n'admirent quiconque que par intérêt.

17 Vous-mêmes, aimés, souvenez-vous des mots jadis prononcés par les envoyés de notre adôn Yéshou'a le Messie.

18 Ils vous ont dit qu'à la fin des temps, il y aurait des railleurs ; ils iront au gré de leurs convoitises impies.

19 Ceux-là sont des diviseurs, des charnels ; ils n'ont pas de souffle.

20 Mais vous, aimés, construisez-vous sur votre émounah très sacrée, priez dans la rouah haqodesh.

21 Maintenez-vous dans l'amour d'HaShem, en attendant la miséricorde de notre adôn Yéshou'a le Messie pour la vie en pérennité,

22 et ayant en miséricorde les hésitants.

23 Saisissez-les, sauvez-les du feu. Pour les autres, ayez-les en miséricorde dans la crainte, en haïssant même la tunique souillée de leur chair.
24 Maintenant, à Celui qui peut vous garder de trébucher et vous établir en face de Sa Gloire sans tache, dans l'exultation,

25 au Seul E.lohim notre Sauveur, par Yéshou'a le Messie, notre adôn, gloire, magnificence, puissance et pouvoir, avant toute la pérennité et maintenant, et pour toutes les pérennités. Amèn !


*

4 changent en débauche la bonté : ils utilisent la patience d'HaShem envers les fautes, attendant la teshouvah, pour aller à l'encontre de la Torah.

5 ayant sauvé en une fois le peuple : après que quatre cinquième du peuple fut mort en Mitsrayim.

détruit les "sans émounah" : Datân et Avirâm, les rebelles dans le désert, et tous ceux ayant suivi les explorateurs. HaShem laisse croître la bonne et la mauvaise herbe ensemble, avant de trier.

 

6 : comme il est dit dans le Zohar : « Les Néfilim étaient sur la Terre », Rabbi Yossi enseigne que ce sont 'Aza et 'Azael, et il a déjà été dit que le Saint, Béni Soit-Il, les fit déchoir de la sainteté de l'En-Haut […] Tels sont 'Aza et 'Azael, ils se rebellèrent dans l'En-Haut et le Saint, Béni Soit-Il, les en fit tomber » (Zohar Béréshit, 58a).

leur origine : leur nature de messager, mais se sont corporéifiés.

le jugement du grand Jour : qui aura lieu après l'époque messianique et la résurrection de tous les hommes.

7 elles gisent en exemple : c'est aujourd'hui la mer de sel.

subissant la peine du feu : une destruction totale.

 

9 Le Midrash apporte plus de précisions : « aucun des satânim [anges accusateurs] n'est aussi méchant que Sammaël, et aucun des prophètes n'est aussi juste que Moshé, comme il est dit : « il ne s'est plus levé en Israël de prophète semblable à Moshé, lui qu'HaShem connaissait face à face » (Devarim/Deutéronome 34:10). Il était comme un homme qui, ayant été invité à un banquet de mariage, est impatient de s'y rendre et demande : quand leur allégresse viendra-t-elle, que je m'y associe ? De même, Sammaël le méchant attendait l'âme de Moshé, demandant : quand Mikhaël sera-t-il en pleurs tandis que je remplirai ma bouche de rires ? Sur quoi Mikhaël dit : quoi, méchant, je pleurerais et tu rirais ! En effet, il est dit : « ne te réjouis pas à mon sujet, mon ennemie : si je suis tombée, je me relèverai, si je demeure dans les ténèbres, HaShem est ma Lumière » (Mikha/Michée 7:8) » (varim Rabbah 11:10).

 

11 La route de Qayîn : sa colère entraîna la mort de son frère et son refus de téshouvah la sienne. De même leur colère entraîne leur propre perte. Égarement de Bil'âm : il s'égara en voulant amener la malédiction sur Israël. De même leur attitude amène une malédiction sur eux-mêmes. Révolte de Qorah : comme il s'est révolté contre Moshé, ils se révoltent contre les conducteurs de la communauté.

12 deux fois morts : dans ce monde et dans le monde qui vient.

13 violentes vagues de la mer : esclaves de leurs émotions.

14-15 : ce passage est un Midrash inspiré de la Torah : « Il est arrivé des myriades consacrées, avec à Sa Droite un feu de verbe » (varim/Deutéronome 33:2).

 

23 sauvez-les du feu : des discordes et disputes qui mènent à la géhenne, comme il est dit : "les moqueurs soufflent dans la ville, mais les sages détournent la colère" (Mishléi/Proverbe 29:8).

 

haïssant même la tunique souillée de leur chair : chargée d'impuretés spirituelles à cause de leur immoralité.

1