4

1 A nouveau, il commença à enseigner au bord de la mer. Une foule très nombreuse se rassembla près de lui, si bien qu'il monta dans une barque, sur la mer. Toute la foule était à terre, le long de la mer.

2 Il les enseigna beaucoup par des exemples. Dans son enseignement, il leur disait :

3 Entendez ! Voici, le semeur sortit semer.

4 Et c'est, quand il semait, il en tomba le long de la route : les oiseaux vinrent et le mangèrent.

5 D'autres tombèrent sur la rocaille, sans beaucoup de terre. Elles levèrent aussitôt, car il n'y a pas de terre profonde.

6 Mais, quand le soleil se leva, il les brûla, parce que, sans racine, elles étaient desséchées. 

7 D'autres tombèrent dans les épines. Les épines montèrent et l'étouffèrent ; elles ne donnèrent pas de fruit.

8 D'autres tombèrent dans la bonne terre, elles donnèrent du fruit. Elles montèrent et crûrent. L'une porta trente, une autre soixante, une autre cent.

9 Et il dit : celui qui a des oreilles pour entendre, entende !
10 Et quand il fut à l'écart, ceux qui l'entouraient avec les douze le questionnèrent sur les exemples.

11 Il leur dit : à vous, le mystère du royaume d'HaShem a été donné. Mais, à ceux-la du dehors, tout est en exemples,

12 pour que, regardant, ils regardent et ne voient pas, et qu'en entendant, ils entendent et ne comprennent pas, afin qu'ils ne fassent pas téshouvah et qu'il ne leur soit pas fait rémission.


13 Il leur dit : vous ne comprenez pas cet exemple ? Comment comprendrez-vous tous les exemples ?

14 Le semeur sème la parole.

15 Tels sont ceux du bord de la route où la parole est semée : quand ils l'entendent, aussitôt le satân vient, il enlève la parole qui a été semée en eux.

16 De même, ceux qui sont semés sur les rocailles. Eux, quand ils entendent la parole, aussitôt, ils la reçoivent avec joie.

17 Ils n'ont pas de racines en eux-mêmes, mais sont éphémères. Puis, quand survient la tribulation ou la persécution à cause de la parole, rapidement ils trébuchent.

18 D'autres, semés dans les épines, entendent la parole.

19 Mais les soucis du 'olam hazé, la séduction de la richesse, les autres convoitises, entrent en eux et étouffent la parole ; elle devient sans fruit.

20 Ceux qui sont semés sur la bonne terre entendent la parole, l'accueillent, et portent du fruit, l'un trente, l'autre soixante, et l'autre cent.

21 Il leur dit : la lampe vient-elle pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N'est-ce pas pour être mise sur un lampadaire ?

22 Non, rien de caché qui ne doive être manifesté, rien de secret qui ne doive devenir manifeste.

23 Qui a des oreilles pour entendre, entende !

24 Il leur dit : prenez garde à ce que vous entendez ! La mesure dont vous mesurez sert à mesurer pour vous, et il vous en sera rajouté !

25 Oui, celui qui a, il lui est donné ; et celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui est pris.
26 Il dit : ainsi le royaume d'HaShem : il est comme un homme qui jette la semence en terre.

27 Il s'endort et se réveille nuit et jour. La semence germe, croît, il ne sait comment.

28 La terre d'elle-même porte du fruit ; en premier de l'herbe, puis un épi, puis pleins de blé dans l'épi.

29 Mais quand le fruit mûr se donne, aussitôt, il envoie la faucille, car la moisson est là !
30 Il dit : à quoi ressemble le royaume d'HaShem ? Par quel exemple le présenter ?

31 C'est comme une graine de moutarde : quand elle est semée sur la terre, elle est plus petite que toutes les semences de la terre.

32 Mais quand elle semée, elle monte et devient plus grande que toutes les plantes, elle fait de grandes branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent reposer à son ombre.
33 Par de nombreux exemples de ce genre, il leur disait la parole, telle qu'ils pouvaient l'entendre, et sans exemples, il ne leur disait rien.

34 Mais quand il était avec ses talmidim, à part, il leur expliquait tout.


35 Il leur dit, ce jour-là, le soir venu : passons de l'autre côté.

36 Ils laissèrent la foule et le prirent tel quel, dans la barque. D'autres barques étaient avec lui.

37 Survint un grand tourbillon de vent. Les vagues se jetèrent sur la barque, au point de remplir la barque.

38 Et lui, il était à la poupe, sur le coussin, et il dormait. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Rabbi, tu ne te soucies pas de ce que nous périssons ?

39 Il se réveilla, rabroua le vent et dit à la mer : tais-toi, silence ! Le vent tomba, et ce fut le calme plat.

40 Il leur dit : pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment ! Vous n'avez pas d'émounah ?

41 Ils furent saisis d'une grande frayeur ; ils se disaient l'un à l'autre : qui est-il donc, celui-là ? Oui, même le vent et la mer lui obéissent !

*

12 : comme il est écrit en Yésha'yahou/Isaïe 6:9-10. Ils n'ont pas voulu comprendre et se sont endurcis d'eux-mêmes, leur cœur s'alourdissant de plus en plus. Je parle donc par des exemples pour qu'ils ne puissent comprendre, car "dans le chemin où l'homme veut aller, on l'y emmène" (Talmud).

22 : comme il est écrit : "oui, l'E.lohim fera venir en jugement pour tout ce qui est occulte, soit le bien, soit le mal" (Kohélèt/Ecclésiaste12:14).

30-32 : il s'agit de cette prophétie : "Ainsi parle A.donaï HaShem : Je prendrai Moi-même la cime d'un grand cèdre, et la donnerai ; Je cueillerai la tête de ses tendres surgeons, et la transplanterai, Moi, sur une montagne haute et élevée. Je la transplanterai sur une haute montagne d'Israël, elle produira des branches et portera du fruit, elle deviendra un cèdre magnifique : les oiseaux de toute espèce reposeront sous lui, tout ce qui a des ailes reposera sous l'ombre de ses rameaux" (hézqèl/Ézéchiel 17:22-23), et il s'agit du Roi Messie (Rachi).

32 et devient plus grande : cela renvoie à la prophétie de Daniel, où le Royaume d'HaShem est comparé à une petite pierre qui grandit et remplit toute la Terre.