17

1 Après six jours, Yéshou'a prit Pétros, Ya'aqov et Yohanân, son frère ; il les fit monter sur une haute montagne, à part.

2 Il se métamorphosa devant eux : ses faces resplendirent comme le soleil, ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.

3 Et voici, Moshéh et Eliyahou leur apparurent. Ils parlaient avec lui !

4 Pétros répondit et dit à Yéshou'a : « Adôn, il est bon pour nous d’être ici. Si tu veux, je ferai ici trois tentes : une pour toi, une pour Moshéh, et une pour Eliyahou. »

5 Il parla encore, et voici, une nuée de lumière les obombra ; et voici, une voix, de la nuée, dit : « Celui-ci est Mon fils, Mon aimé, en qui J’ai Mon gré. Entendez-le ! »

6 Les talmidîm l’entendirent : ils tombèrent sur leurs faces et frémissaient fort !

7 Yéshou'a s’approcha et les toucha. Il dit : « Levez-vous ! Ne frémissez pas ! »

8 Ils levèrent leurs yeux et ne virent personne, sauf Yéshou'a, lui seul.

9 Ils descendirent de la montagne. Yéshou'a leur prescrit et dit : « Ne parlez à personne de la vision, avant que le bèn Adâm ne se réveille d’entre les morts. »

10 Ses talmidîm le questionnèrent et dirent : « Que disent donc les sof'rîm, qu’Éliyahou doit venir en premier ? »

11 Il répondit et dit : « Certes, Éliyahou viendra et restaurera tout.

12 Je vous dis : Éliyahou est déjà venu, mais ils ne l’ont pas reconnu. Ils l’ont traité comme ils ont voulu. Ainsi le bèn Adâm va souffrir par eux. »

13 Les talmidîm comprirent alors qu’il leur parlait de Yohanân, l’immergeur.

 

14 Ils vinrent vers la foule. Un homme s’approcha de lui, tomba à genoux devant lui et dit :

15 « Adôn, matricie mon fils ! Oui, il est lunatique et il a très mal. Il tombe souvent dans le feu et souvent dans l’eau.

16 Je l’ai présenté à tes talmidîm, mais ils n’ont pas pu le guérir. »

17 Yéshou'a répondit et dit : « Ô âge sans émounah et dévoyé ! Jusqu’à quand serai-je avec vous ? Jusqu’à quand vous supporterai-je ? Apportez-le-moi ici. »

18 Yéshou'a le rabroua, et le démon sortit de lui. Le garçon dès cette heure fut guéri.

19 Alors les talmidîm s’approchèrent de Yéshou'a et, à part, lui dirent : « A cause de quoi n’avons-nous pas pu le jeter dehors ? »

20 Il leur dit : « A cause de votre peu d’émounah. Amèn, oui, je vous dis, si vous aviez de l’émounah comme une graine de moutarde, vous diriez à cette montagne : déplace-toi d’ici à là, et elle se déplacerait. Rien ne vous serait impossible. »

21 Quand ils circulèrent en Galil, Yéshou'a leur dit : « Le bèn Adâm va être livré aux mains des hommes.

22 Ils le tueront, et, le troisième jour, il se réveillera. » Ils s’attristèrent fort.

 

23 Ils vinrent à Kéfar Nahoum. Les encaisseurs de demi-shéqel s’approchèrent de Pétros et lui dirent : « Votre Rabbi ne paie-t-il pas le demi-shéqel ? »

24 Il dit : « Si ». À son arrivée dans la maison, Yéshou'a le devança et dit : « Quel est ton avis, Shim‘ôn ? Les rois de la Terre, de qui prennent-ils taxes ou impôts ? De leurs fils, ou des étrangers ? »

25 Il dit : « Des étrangers ». Yéshou'a lui dit : « Ainsi, les fils en sont exempts.

26 Mais pour ne pas les faire trébucher, va à la mer, jette l’hameçon. Le premier poisson qui montera, saisis-le. Ouvre-lui la bouche. Tu y trouveras un statère. Prends-le et donne-le leur pour moi et pour toi. »

*

3 Moshéh : n'est-ce pas un interdit de la Torah de communiquer avec les morts ? Mais un Tsadik est vivant, même mort, tandis qu'un mécréant est mort, même vivant.

11 viendra et restaurera tout : le véritable Eliyahou viendra avant la venue du Messie bèn David, pour annoncer la Délivrance Finale.

12 Éliyahou est déjà venu : cependant, avant sa première venue comme ben Efrayim, Yohanân est venu avec l'esprit d'Eliyahou pour préparer les cœurs.