1 Dévoilement de Yéshou'a le Messie, qu'HaShem lui a donnée pour montrer à Ses serviteurs ce qui doit arriver rapidement, et qu'Il a signifié en l'envoyant par Son messager à Son serviteur Yohanân.

2 Il témoigne de la Parole d'HaShem et du témoignage de Yéshou'a le Messie, de ce qu'il a vu.

3 Heureux le lecteur et les auditeurs des paroles de l'inspiration, ceux qui gardent ce qui y est écrit, car le temps est proche !

4 Yohanân aux sept communautés, celles d'Asie : grâce et shalôm à vous, de l’Etant, de l'Etait et du Venant, des sept souffles qui sont en face de Son Trône,

5 et de Yéshou'a le Messie, le témoin, le fidèle, le premier-né des morts, le prince des rois de la Terre, lui qui nous aime, nous a délivrés de nos fautes dans son sang,

6 et fait de nous un Royaume et des cohanîm pour son E.lohim et Père, à lui la gloire et le pouvoir, aux siècles des siècles, amèn !

7 Voici, il vient avec les nuées, tout œil le verra, et ceux qui l'ont transpercé. Elles se lamenteront sur lui, toutes les Tribus de la Terre. Oui, amèn !

8 Moi, Je suis l'alef et le tav, dit l'Adôn, HaShem, l’Etant, l'Etait et le Venant, E.l Sh.addaï.

9 Moi Yohanân, votre frère en communion avec vous dans le tourment, le Royaume et la persévérance en Yéshou'a, je me suis trouvé dans l'île appelée Patmos, à cause de la Parole d'HaShem et du témoignage de Yéshou'a.

10 Je me suis trouvé dans le souffle, au jour de l'Adôn, et j'entendis derrière moi une grande voix, comme celle d'un shofar,

11 qui disait : « Ce que tu vois, écris-le dans un rouleau, et envoie-le aux sept communautés, à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée. »

12 Je me retournai pour voir la voix qui me parlait. M'étant retourné, je vis sept ménorot d'or,

13 et, au milieu des ménorot, un semblable à un bèn Adâm, vêtu jusqu'aux pieds, ceint sur les seins, d'une ceinture d'or,

14 sa tête et ses cheveux blancs comme laine blanche, comme neige, et ses yeux comme une flamme de feu.

15 Ses pieds, semblables à de l'airain, comme embrasés dans une fournaise, sa voix comme la voix des eaux multiples,

16 avec dans sa main droite des étoiles, sept. De sa bouche, une épée à deux tranchants sortait. Sa face, comme le soleil, brillait dans sa force.

17 En le voyant, je tombai à ses pieds, comme mort. Il posa sa droite sur moi et dit : « Ne crains pas ! Moi, je suis le premier et le dernier,

18 et le vivant. J'étais mort et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. J'ai les clés de la mort et du shéol.

19 Écris donc ce que tu as vu, ce qui est et ce qui va arriver après cela.

20 Le mystère des sept étoiles que tu as vues sur ma droite, et des sept ménorot d'or : les sept étoiles sont les messagers des sept communautés, et les ménorot, les sept, sont les sept communautés. »

*

4 des sept souffles : selon ce qui est écrit : "le Souffle d'HaShem reposera sur lui [le Roi Messie] : souffle de sagesse et d'intelligence, souffle de conseil et de force, souffle de connaissance et de crainte d'HaShem" (Yésha'yahou/Isaïe 11:2). Il y a six souffles plus le Souffle, à l'image de la ménorah dans le Temple qui possède six branches et une principale au centre, les unissant. 

5 délivrés de nos fautes : par son expiation, et l'eau de sa Torah.

7 et ceux qui l'ont transpercé : allusion au verset suivant : "Je répandrai sur la maison de David et sur l'habitant de Yéroushalayim un souffle de grâce et de supplication, et ils regarderons vers moi pour celui qu'ils ont poignardé" (Zékharyah/Zacharie 12:10), faisant référence au Roi Messie, ainsi que rapporté par un avis du Talmud : ""Le pays sera dans le deuil, chaque famille séparément" (Zékharyah/Zacharie 12:12). Pourquoi sont-ils dans le deuil ? [...] l'un dit que cela se rapporte au Messie ben Yossef qui sera tué" (Soukkah 52a).

8 l'aleph et le tav : première lettre et dernière lettre de l'alphabet hébraïque.

9 Patmos : se situe au large d’Éphèse, à soixante-dix km environ.

10 au jour de l'Adôn : le Jour du jugement qu'il vit, rapporté à plusieurs endroits dans les Néviim, comme : "car il vient le Jour d'HaShem, car il se rapproche !" (Yoël/Joël 2:1).

13-15 Cette description glorieuse correspond également à celle du messager céleste dans Daniel : "Il y avait un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d'or d'Oufaz. Son corps était comme de chrysolithe, son visage brillait comme l'éclair, ses yeux étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l'airain poli, et le son de sa voix était comme le bruit d'une multitude" (Daniel 10:5-6), ainsi que "Ceux qui auront été intelligent brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude, brilleront comme les étoiles, à jamais" (Daniel 12:3). Telle est la récompense des tsadikim dans le monde à venir, comme cela est également rapporté ici : "On montra à Rabbi Yéhoudah l'ancien, en rêve, une image de lui-même ardemment lumineuse, qui rayonnait aux quatre points cardinaux. Il demanda : "qu'est-ce que cela ?" On lui répondit : "C'est l'habit que tu auras dans la demeure qui est ici" (Zohar Vayéhi 226b) et "Rabbi Hiya les vit revenir nimbés tous deux d'une lumière renouvelée et rayonnant davantage que les feux éclatants du Soleil" (Zohar préliminaires Béréshit 4a).

15 sa voix comme la voix des eaux multiples : ce qui signifie que la Sagesse Divine s'exprime par sa bouche : "les paroles de la bouche d'un homme sont des eaux profondes, la source de la sagesse est un torrent qui jaillit" (Mishléi/Proverbe 18:4).

16 De sa bouche, une épée à deux tranchants sortait : allusion à ce verset des psaumes : "Que les louanges d'HaShem soient dans leur bouche, Et le glaive à deux tranchants dans leur main" (Téhilim 149:6). La louange au Créateur et l'étude de Sa Parole deviennent l'épée à double tranchant dans la bouche d'un homme (Rachi, Ibn Ezra), ce qui est également rappelé ici : "Car la parole d'HaShem [proclamée] est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants" (Lettre envoyée aux Hébreux 4:12). De même "quiconque récite le shém'a (près de son lit) avant de dormir c'est comme s'il tenait dans sa main une épée à deux tranchants (afin d'écarter les forces du mal)" (Bérakhot 5a).

17 je tombai à ses pieds, comme mort : la différence de pureté et de sainteté est si importante que l'on ne peut la supporter.

Il posa sa droite sur moi : la droite représente la bonté, la gauche la rigueur. Il lui fit grâce de pouvoir se tenir en sa présence.

Je suis le premier et le dernier : le premier à être ressuscité des morts, le dernier à me manifester dans le monde à la fin de l'histoire, comme il est rapporté : "Le fils de David [le Messie] ne viendra que lorsque toutes les âmes dans le gouf [notion spirituelle désignant le "réservoir des âmes"] seront épuisées" (vamot 62a).

18 shéol : le séjour des morts. Certains le traduise par "tombe". Le Roi Messie possède l'autorité, donnée par le Père, sur la manière dont un homme meurt en ce monde-ci et sur l'endroit où se trouve son âme dans l'autre monde, car "tout pouvoir lui a été donné".

20 les messagers : les responsables des communautés, le mot message pouvant faire référence à un messager céleste ou un messager terrestre, comme dans : ""Ya'aqov envoya des messagers" : pour connaître ce que son frère avait dans le cœur, pour savoir ce qu'il avait l'intention de faire" (Sforno sur Béréshit/Genèse 32:4). Et c'est ici le sens littéral du verset, des messagers humains.

1