11

1 Un roseau me fut donné, semblable à un bâton. Il fut dit : « Eveille-toi, mesure le Temple d’HaShem, l’autel et ceux qui s’y prosternent.

2 Le parvis hors du Temple, jette-le dehors, ne le mesure pas : il a été donné aux goyim, et la cité du Temple, ils la fouleront quarante-deux mois.

3 Je donnerai à mes deux témoins d’être inspirés mille deux cent soixante jours, vêtus de sacs. »

4 Ce sont eux les deux oliviers et les deux ménorot ; ils se tiennent en face de l’Adôn de la Terre.

5 Si quelqu’un veut leur nuire, un feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis. Si quelqu’un veut leur nuire, il lui faut être ainsi tué.

6 Ceux-là ont la puissance de fermer le ciel : aucune pluie ne tombera aux jours de leur inspiration. Ils ont puissance sur les eaux pour les changer en sang, et de frapper la terre de toute plaie aussi souvent qu’ils veulent.

7 Quand ils finiront leur témoignage, la bête, montant de l’abîme, fera contre eux la guerre. Elle les vaincra et les tuera.

8 Leur cadavre était sur la place de la grande cité qui est appelée, en souffle, 'Sédôm' et 'Mitsrayim', là où leur adôn a été dressé.

9 Les peuples, les tribus, les langues et les goyim regardaient leurs cadavres trois jours et demi, et leurs cadavres, ils ne les laissaient pas mettre au tombeau.

10 Les habitants de la Terre se réjouissaient d’eux, ils exultaient ; ils s’envoyaient, les uns aux autres, des présents, parce que ces deux inspirés tourmentaient les habitants de la Terre.

11 Après les trois jours et demi, un souffle de vie venu d’HaShem entra en eux. Ils se dressèrent sur leurs pieds ; un grand frémissement tomba sur ceux qui les contemplaient.

12 Ils entendirent une grande voix, du ciel, leur disant : « Montez ici ! » Ils montèrent au ciel dans la nuée, et leurs ennemis les contemplèrent.

13 À cette heure survint un grand séisme : le dixième de la cité tomba, sept mille noms d’hommes furent tués dans le séisme. Le reste fut pris de frémissement. Ils rendirent gloire à l’E.lohim du ciel.

14 Le « oïe », le deuxième, s’en va. Et voici, le « oïe », le troisième, vint vite !

 

15 Le septième messager sonna. Survinrent de grandes voix au ciel. Elles dirent : « C’est le Royaume de l’univers à notre Adôn et à Son Messie ! »

16 Les vingt-quatre Anciens, assis en faces d’HaShem sur leurs trônes, tombèrent sur leurs faces et se prosternèrent devant HaShem,

17 disant : « Nous Te remercions, HaShem E.lohim Ts.éva'ôt, l’Étant et l’Était...Tu as pris le dynamisme, le Tien, le grand, et Tu commences à régner.

18 Les goyim brûlent et Ta brûlure vient, le temps de juger les morts, de donner la rétribution à Tes serviteurs inspirés, à Tes consacrés, à ceux qui frémissent de Ton Nom, au petit et au grand, et de détruire ceux qui détruisent la Terre. »

19 Le Temple d’HaShem s’ouvrit, celui du ciel. Apparut le coffre de Son pacte dans Son Temple. Et ce fut des éclairs, des voix, des tonnerres, un séisme, une grande grêle.

*

2 la cité du Temple : Yéroushalayim.

3 Je donnerai à mes deux témoins : comme il est écrit : "ce sont les deux fils de l'huile, dressés devant l'Adôn de toute la Terre" (Zékharyah/Zacharie 4:14), c'est-à-dire la corne de la Royauté d'Israël et la corne de la Prêtrise d'Israël. A l'époque du prophète, cela faisait référence à Zéroubavel et Yéhoshou'a. Le Midrash identifie également David et Aharôn (Bamidbar Rabbah 14:13). Il s'agira donc d'un Juif descendant de David, et d'un Cohen descendant d'Aharôn.

4 Ce sont eux les deux oliviers : comme il est écrit : "près deux lui deux oliviers" (Zékharyah/Zacharie 4:3).

5 un feu sort de leur bouche : ils sont tués par leurs paroles saintes de Torah, qui est comparée au feu : "Ma Parole n'est-elle pas comme un feu, dit HaShem" (Yirméyahou/Jérémie 23:29).

6 la puissance de fermer le ciel : à l'instar d'Eliyahou : "Vive HaShem, l'E.lohim d'Israël, en face de Qui je me tiens : il ne sera pas, ces années, de rosée ni de pluie, sinon par la parole de ma bouche" (Alef Mélakhim/ 1 Rois 17:1).

puissance sur les eaux pour les changer en sang, et de frapper la terre : à l'instar de Moshé et d'Aharôn : "toutes les eaux du Nil tournèrent en sang" (Shémot/Exode 7:20), "il frappa la poussière de la Terre" (Shémot/Exode 8:13).

7 la bête : l'Empire de Rome.

montant de l’abîme : ""l'abîme" : renvoie à l'exil de l'Empire du mal [Rome] qui comme l'abîme n'a pas de fin. Car les méchants, tout comme l'abîme, n'ont pas de limite" (Béréshit Rabbah 2:4).

8 la grande cité : Yéroushalayim.

'S'dom' et 'Mitsraïm' : à cause de la haine gratuite qui y régnait, comme à S'dome qui refusait la charité et Mitsraïm qui persécutait Israël, sous les ordres de Pharaon, en hébreu Paroh, la mauvaise bouche.

19 celui du ciel : le Temple céleste se trouve dans voul, un des sept Cieux : "voul est le lieu où se trouvent Yéroushalayim, le Temple et l'autel ; Mikhaël le Grand Prince s'y tient et y offre des qorbanot" (Haguigah 12b).