20

1 Je vis un messager. Il descendit du ciel ; il avait la clé de l’abîme et une grande chaîne en sa main.

2 Il saisit le dragon, le serpent, l’antique, c’est l'accusateur et le satân. Il le lia pour mille ans.

3 Il le jeta dans l’abîme, le ferma et le scella, pour qu’il n’égare plus les goyim jusqu’à la fin des mille ans. Après cela, il lui faudra être délié pour un peu de temps.

4 Je vis les trônes. Ils s’y assirent ; le jugement leur fut donné. Les êtres des décapités pour le témoignage de Yéshou'a et la Parole d’E.lohim, ceux qui ne s’étaient pas prosternés devant la bête et son image, ceux qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main, vécurent et régnèrent avec le Messie mille ans.

5 Le reste des morts ne revint pas jusqu’au terme des mille ans. Tel est le relèvement, le premier.

6 Heureux, le consacré, celui qui a part au relèvement, le premier ! Sur ceux-là, la seconde mort n’a pas de puissance, ils seront les cohanim d’HaShem et du Messie ; ils régneront avec lui mille ans.

7 Quand les mille ans seront accomplis, le satân sera délié hors de sa prison.

8 Il sortira pour égarer les goyim aux quatre coins de la Terre, le Gog et Magog, pour les pousser à la guerre, elles dont le nombre est comme le sable de la mer.

9 Elles montèrent sur l’étendue de la Terre ; elles encerclèrent le camp des consacrés et la cité aimée. Un feu descendit du ciel et les dévora.

10 L'accusateur, qui les avait égarés, fut jeté dans le lac de feu et de soufre, où étaient aussi la bête et le faux 'navi'. Ils y furent  tourmentés jour et nuit dans les pérennités de pérennités.

 

11 Je vis un Trône, grand et blanc. Celui qui y était assis, ils fuirent devant Sa Face, la Terre et le ciel, il ne se trouva plus de lieu pour eux.

12 Je vis les morts, les grands et les petits, debout en face du Trône. Les volumes furent ouverts. Un autre volume fut ouvert, celui de la vie. Les morts étaient jugés sur ce qui était écrit dans les volumes selon leurs œuvres.

13 La mer donna ses morts, la mort et le shéol donnèrent leurs morts. Ils étaient jugés, chacun selon ses œuvres.

14 La mort et le shéol furent jetés dans le lac de feu. Telle était la mort, la seconde, le lac de feu.

15 Si quelqu’un ne se trouvait pas inscrit dans le volume de la vie, il était jeté dans le lac de feu.

*

2 pour mille ans : la durée de l'époque messianique. Et nos Maîtres, dans la Guémara Sanhédrîn, sont partagés sur la durée de cette époque, mais ici le Texte tranche.

6 les Cohanim d’HaShem et du Messie : ils seront des Rois et des Princes, chacun selon ce qu'il aura mérité.

8 le Gog et Magog : la véritable guerre de Gog ouMagog a lieu avant le dévoilement du Roi Messie, mais l'expression est réutilisée ici pour désigner une armée mondiale.

9 le camp des consacrés : Israël.

 

cité aimée : Yéroushalayim.

Un feu descendit du ciel : c'est une image, désignant une destruction miraculeuse, comme pour la guerre de Gog pré-messianique.

11 ils fuirent devant Sa Face : comme un rêve qui s'évanouit, tout le péché et le mal que contiennent les Cieux et la Terre disparaîtront, car vient le temps de la récompense, pour le bien et le mal.

12-15 : comme il est enseigné : "le jour du Jugement, à la résurrection, trois livres seront ouverts : celui des Tsadikim parfaits, celui des réshaïm complets et celui des gens moyens. Les Tsadikim parfaits seront immédiatement inscrits pour la vie éternelle, les réshaïm complets seront immédiatement désignés pour la géhenne, quant aux autres, ils descendront dans la géhenne et en remonteront" (Rosh Hashanah 16b).