21

1 Je vis le ciel renouvelé et la Terre renouvelée. Oui, le premier ciel, la première Terre s’en étaient allés, et la mer n’était plus.

2 Et la cité du Temple, Yéroushalayim, la nouvelle, je la vis. Elle descendit du ciel, d’auprès d’HaShem, prête comme une épouse parée pour son homme.

3 J’entendis une voix forte venant du Trône. Elle dit : voici la tente d’HaShem avec les hommes ; Il établira Sa tente avec eux ; ils seront à Lui pour peuple, et Lui, HaShem avec eux sera leur E.lohim.

4 Il effacera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus. Deuil, cri, douleur ne seront plus, parce que les premières sont parties.

 

5 Celui qui est assis sur le Trône dit : voici, Je fais tout à neuf ! Et Il dit : écris, parce que ces paroles sont adhérence, vérité.

6 Et Il me dit : c’est arrivé ! Moi, je suis l’Aleph et le Tav, l’entête et la fin. À l’assoiffé Je donne Moi-même de la source des eaux de la vie, en présent gratuit.

7 Le vainqueur héritera de cela, Je serai à lui pour E.lohim, il sera à Moi pour fils.

8 Mais pour les peureux, les sans-émounah, les horribles, les tueurs, les putains, les sorciers, les idolâtres, tous les faussaires, leur part est dans le lac brûlant de feu et de soufre, qui est la mort, la seconde.

 

9 Vint l’un des sept messagers ayant les sept coupes pleines des sept plaies, les dernières. Il me parla et dit : viens ! Je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau.

10 Il me transporta en souffle sur une montagne grande et haute. Il me montra la cité du Temple, Yéroushalayim. Elle descendit du ciel, d’auprès d’HaShem.

11 Elle avait la gloire d’HaShem. Sa lumière était semblable à une pierre très précieuse, à une pierre de jaspe, claire comme du cristal.

12 Elle avait un rempart, grand et haut ; elle avait des portes : douze ; et à ces portes, des messagers : douze ; et des noms inscrits, ceux des douze Tribus des Bnéi Israël.

13 Au Levant, trois portes ; au Septentrion, trois portes ; au Nèguèv, trois portes ; au Couchant, trois portes.

14 Le rempart de la cité avait des fondations, douze ; et sur elle les douze noms des douze envoyés de l’agneau.

15 Celui qui parlait avec moi avait une mesure, un roseau d’or, pour mesurer la cité, ses portes, son rempart.

16 La cité était quadrangulaire, sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la cité avec le roseau sur douze mille stades. Sa longueur, sa largeur et sa hauteur étaient égales.

17 Il mesura son rempart, cent quarante-quatre coudées à mesure d’homme, qui était celle du messager.

18 Le revêtement de son rempart, jaspe. La cité était d’or pur, semblable à du cristal pur.

19 Les fondations du rempart de la cités étaient parées de toute pierre précieuse. La première fondation, jaspe ; la deuxième fondation, saphir ; la troisième fondation, calcédoine ; la quatrième fondation, émeraude.

20 La cinquième fondation, sardonyx ; la sixième fondation, sardoine ; la septième fondation, chrysolithe ; la huitième fondation, béryl ; la neuvième fondation, topaze ; la dixième fondation, chrysoprase ; la onzième fondation, hyacinthe ; la douzième fondation, améthyste.

21 Les douze portes, douze perles. Pour chacune des portes il était une seule perle, et la place de la cité était d’or pur comme du cristal limpide.

22 De Temple, je n’en vis pas là. Oui, HaShem E.lohim Tséva'ôt était son Temple, et l’agneau.

23 La cité n’avait besoin ni de soleil ni de lune pour l’éclairer : oui, la gloire d’HaShem l’illuminait. Sa lampe : l’agneau.

24 Les Goyim marcheront à sa lumière, les Rois de la Terre y apporteront leur gloire.

25 Ses portes ne seront jamais fermées le jour ; non, il n’y sera pas de nuit.

26 Ils y apporteront la gloire et l’honneur des Goyim.

27 Il n’y entrera jamais rien de profane, ni l’horrible, ni le menteur, mais seuls ceux qui ont été inscrits dans le volume de vie de l’agneau.

*

1 Je vis le ciel renouvelé et la Terre renouvelée : comme il est écrit : "comme les Cieux renouvelés et la Terre renouvelée que Je ferai Moi-même" (Yésha'yahou/Isaïe 66:22), et : « une Tradition enseigne que le Saint Béni Soit-Il fit la Yéroushalayim en bas à la ressemblance de celle d'en haut, et l'une est agencée en correspondance avec l'autre, comme il est écrit : « Tu as fait ce qui est agencé selon ton habitation HaShem » (Shémot/Exode 15:17). « Bâtie » (Téhilim/Psaume 122:3) car dans l'avenir le Saint Béni Soit-Il fera descendre la Yéroushalayim d'en haut, ainsi qu'il sied, c'est pourquoi elle est déjà « bâtie » » (Zohar Vayéshev 183b).

s’en étaient allés, il s'agit du péché et de ses conséquences, comme il est dit : "nous étions comme des gens qui rêvent", et la mer n’était plus, ce sont les Goyim qui s'opposent à Israël.

2 : la Yéroushalayim d'en haut descendra et sera unie à la Yéroushalayim d'en bas à la fin des temps (Ta'anit 5a).

12 douze Tribus des Bnéi Israël : Dân est ici inclus, tandis que Yossef regroupe ses deux fils, comme le prophète le précise : "les portes de la ville sont aux noms des rameaux d'Israël. Trois portes au septentrion : porte de Réouvèn, une ; porte de Yéhoudah, une ; porte de Lévy, une. Au coin du levant [...] trois portes : porte de Yossef, une ; porte de Binyamîn, une ; porte de Dân, une. Au coin vers le Néguèv [...] porte de Shi'môn, une ; porte d'Issakhar, une ; porte de Zévouloun, une. Au coin, de la Mer [...] leurs portes : trois. Porte de Gad : une ; porte d'Ashèr, une ; porte de Naftali : une" (hézqèl/Ézéchiel 48:31-34).

22 De Temple, je n’en vis pas là : qui sera devenu une Maison de prière.

23 ni de soleil ni de lune pour l’éclairer : aucune Nation ne lui donnera de conseils.

25-26 : comme il est écrit : "tes portes sont ouvertes sans cesse, jour et nuit ; elles ne sont pas fermées, pour amener vers toi l’opulence des Nations, leurs Rois conduits" (Yésha'yahou/Isaïe 60:11).

il n’y sera pas de nuit : il n'y aura plus d'exil, comparé à la nuit, mais ses portes demeureront en pérennité.

27 : ""HaShem crée sur toute l'assise du mont Tsiôn et sur ses invités une nuée le jour, une fumée, et la fulguration d'un feu flamboyant, la nuit" (Yésha'yahou/Isaïe 4:5). Quel est le sens de l'expression : "et sur ses invités" ? Rabba dit que Rabbi Yohanân dit : la Yéroushalayim du Monde à venir est pas comme la Yéroushalayim de ce monde. En ce qui concerne la Yéroushalayim de ce monde, tous ceux qui veulent monter peut y monter. En ce qui concerne la Yéroushalayim du Monde à venir, seuls ceux qui sont invités à elle peuvent monter" (Baba Batra 75b).