3

1 Au messager de la communauté de Sardes, écris : "Il dit ceci, celui qui a les sept rouhot d'HaShem et les sept étoiles : je connais tes œuvres. Tu passes pour être vivant, mais tu es mort.

2 Veille ! Affermis le reste qui allait mourir. Non certes, je n'ai pas trouvé tes œuvres parfaites en face de mon E.lohim.

3 Rappelle-toi donc ce que tu as reçu et entendu. Garde et fais téshouvah. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne connaitras certes pas à quelle heure je viendrai sur toi.

4 Cependant tu as quelques noms à Sardes, qui n'ont pas souillé leurs vêtements. Ils marcheront avec moi en blanc, car ils en sont dignes.

5 Le vainqueur sera ainsi vêtu de vêtements blancs, je n'effacerai jamais son nom du rouleau de la vie, et j'attesterai son nom devant mon Père et devant Ses messagers.

6 Qui a des oreilles entende ce que la rouah dit aux communautés !"

7 Au messager de la communauté de Philadelphie, écris : "Il dit ceci, le consacré, le véridique, celui qui a la clé de David. S'il ouvre, personne ne ferme, et s'il ferme, personne n'ouvre.
8 Je connais tes œuvres. Voici, j'ai donné en face de toi une porte ouverte que personne ne peut fermer. Malgré ton peu de puissance, tu as gardé ma parole, tu n'as pas renié mon nom.

9 Voici, je te donne, de la synagogue du satân, ceux qui se disent être Juifs et ne le sont pas, mais ils mentent. Voici, je les fais venir se prosterner à tes pieds, et connaître que moi je t'aime.

10 Parce que tu as gardé la parole de ma persévérance, moi aussi je te garderai à l'heure de l'épreuve, celle qui va venir sur l'univers entier, pour éprouver les habitants de la terre.

11 Je viens rapidement ! Maîtrise ce que tu as pour que personne ne te prenne ta couronne.

12 Le vainqueur, j'en ferai une colonne dans le Temple de mon E.lohim, et il n'en sortira jamais. J'écrirai sur lui le nom de mon E.lohim, et le nom de la cité de mon E.lohim, la nouvelle Yéroushalayim, qui descend du ciel de mon E.lohim, et mon nom, le nouveau. 13 Qui a des oreilles entende ce que la rouah dit aux communautés !"

14 Au messager de la communauté de Laodicée, écris : "Il dit ceci l'amèn, le témoin, le fidèle, le véridique, le chef de la création d'E.lohim :
15 Je connais tes œuvres : tu n'es ni froid ni chaud. Il faut que tu sois froid ou chaud !

16 Parce que tu es tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche.

17 Parce que tu dis : 'Je suis riche, je me suis enrichi, et je ne manque de rien'. Tu ne sais pas que tu es misérable, pitoyable, pauvre, aveugle, nu.

18 Je te conseille d'acheter chez moi de l'or épuré au feu pour t'enrichir, des vêtements blancs pour te vêtir, et que ne s'exhibe plus la honte de ta nudité ; du collyre aussi pour oindre tes yeux, afin de voir.

19 Moi, ceux que j'aime, je les blâme, je les châtie. Sois donc zélé, et fais téshouvah !

20 Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je prendrai le repas avec lui, et lui avec moi.

21 Au vainqueur je donnerai de s'asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur Son trône.

22 Qui a des oreilles entende ce que la rouah dit aux communautés !" »

*

1 les sept rouhot d'HaShem : qui parcourent toute la terre, et me rapportent ce qu'il s'y passe. Ne crois donc pas que tu peux me tromper sur ton véritable état spirituel, car « tu passes pour être vivant ».

4 tu as quelques noms : pourquoi dire « des noms » ? Puisque eux étaient dignes de leurs noms, ils étaient des lumières spirituelles pour les autres (Sforno sur Shémot/Exode 1:1).

Ils marcheront avec moi en blanc : le vêtement blanc est le résultat des mitsvot de la Torah que l'homme pratique durant sa vie ici-bas : « "De beaux vêtements" : ce sont les mérites [de la Torah]. Après avoir comparé le péché à des habits souillés, il assimile les mérites à de beaux habits blancs » (Rachi sur Zekharyah/Zacharie 3:4). De même « "Qu'en tout temps tes habits soient blancs" : préparez-vous en tout temps avec de bonnes actions » (Rachi sur Qohélèt/Ecclésiaste 9:8).

5 rouleau de la vie : qui contient le nom de toutes les personnes qui recevront la vie éternelle : « Ils seront effacés du rouleau des vivants, ils ne seront pas inscrits avec les tsaddiqîm » (Téhilim/Psaume 69:29).

7 la clé de David : « Je donne la clé de la maison de David à son épaule : il ouvre et nul ne fermera ; il ferme et nul n'ouvrira » (Yésha'yahou/Isaïe 22:22). Il s'agit de la clé du Temple et le gouvernement de la Maison de David (Targoum Yonatân).

8 une porte ouverte : je te permets de continuer tes œuvres sans être inquiété de l'opposition.

12 j'en ferai une colonne : un tsaddiq parfait car « le tsaddiq est le fondement du monde » (Mishléi/Proverbes 10:25).

et il n'en sortira jamais : jamais plus il ne tombera dans la faute.

J'écrirai sur lui : sur son front.

14 le chef : qui rend la Justice dans la création, comme dans « E.lohim m'a mis pour père de Pharaon », c'est-à-dire comme compagnon et patron (Rachi sur Béréshit/Genèse 45:8), pour diriger le pays.

15 Il faut que tu sois froid ou chaud : à la manière de l'eau qui arrivait dans la ville en provenance de Colosses et Hiérapolis et qui, à l'origine, était froide ou chaude, vivifiante, et apportait des bienfaits médicinaux ou pouvait désaltérer, au contraire de l'eau tiède.

17 Tu ne sais pas que tu es misérable : esclave de tes péchés, pitoyable : sans espoir, pauvre : en émounah et en sagesse (Nédarim 41a), aveugle : sans discernement, et nu : sans mitsvot.

18 de l'or : de la émounah, comme il est dit : « Votre émounah, beaucoup plus précieuse que l'or périssable » (Alef Shim'ôn Kéfa/1 Pierre, 1:7), vêtements blancs : la pratique des mitsvot, qui sont les habits de l'âme, collyre : la rouah haqodesh.

19 ceux que j'aime, je les blâme : comme il est écrit : « Car HaShem châtie celui qu'Il aime, comme un père le fils qu'il agrée » (Mishléi/Proverbes 3:12).