6

1 Je regardai, quand l'agneau ouvrit un des sept sceaux, et j'entendis l'un des quatre Vivants qui disait avec une voix de tonnerre : Viens !

2 Je regardai, et voici, un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc, une couronne lui fut donnée, et il sortit en vainqueur et pour vaincre.


3 Quand il ouvrit le second sceau, j'entendis le second Vivant qui disait : Viens !

4 Et il sortit un autre cheval, rouge. A celui qui le montait été donné le pouvoir de prendre la paix de la Terre, pour qu'ils s'égorgeassent les uns les autres, et une grande épée lui fut donnée.

5 Quand il ouvrit le troisième sceau, j'entendis le troisième Vivant qui disait : Viens ! Je regardai, et voici, un cheval noir. Celui qui le montait avait une balance dans sa main.

6 Et j'entendis comme une voix au milieu des quatre Vivants qui disait : Un denier la chénice de blé, un denier les trois chénices d'orge ! Pas d'injustice avec l'huile et le vin !

7 Quand il ouvrit le quatrième sceau, j'entendis la voix du quatrième Vivant qui disait : Viens !

8 Je regardai, et voici, un cheval vert. Celui qui le montait se nommait la mort, et le shéol le suivait. La puissance leur fut donné sur le quart de la Terre, de tuer par l'épée, par la famine, par la mort, par les bêtes de la Terre.

9 Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les êtres égorgés à cause de la Parole d'HaShem et à cause du témoignage qu'ils avaient.

10 Ils crièrent d'une voix forte, en disant : jusqu'à quand, Maître Sacré et Véridique, tarderas-Tu à juger, et à venger notre sang sur les habitants de la Terre ?

11 Il fut donné à chacun d'eux une robe blanche, et il leur fut dit de se reposer un petit temps, jusqu'à ce que soient au complet leurs co-serviteurs et leurs frères, qui devaient être tués comme eux aussi.

12 Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau, et il y eut un grand séisme. Le soleil devint noir comme un sac de crin, et la lune entière devint comme du sang.

13 Les étoiles du ciel tombèrent sur la Terre, comme un figuier qui, secoué par un vent violent, jette ses fruits verts.

14 Et le ciel se retira comme s'enroule un rouleau, et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places.

15 Les rois de la Terre, les grands, les chefs, les riches, les forts, tout esclave et homme libre, se cachèrent eux-mêmes dans les cavernes et dans les rocs des montagnes.

16 Ils disaient aux montagnes et aux rocs : tombez sur nous ! Cachez-nous de la Face de celui qui est assis sur le Trône, et de la colère de l'agneau !

17 Car est venu le grand Jour de leur colère ! Qui peut tenir ?

*

2 un cheval blanc : c'est le Roi Messie, comme il est rapporté plus loin : "et voici un cheval blanc, celui qui est assis sur lui s'appelle fidèle et véridique" (Révélation 19:11) et "bon courage et en selle, pour défendre la vérité, la modestie, la justice ! Que ta droite t'enseigne de beaux exploits !" (Téhilim/Psaume 45:5). De plus, "Rav Pappa a dit : voir un cheval blanc dans un rêve est une bonne chose" (Sanhédrîn 93a).

un arc : une grande force (Rachi sur Béréshit/Genèse 49:24). C'est également la puissance de la prière (Rachi sur Béréshit/Genèse 48:22).

une couronne lui fut donnée : même durant l'exil, Yéshou'a domine sur les Goyim dans leurs cultures, comme Yossef dominait en Égypte.

il sortit en vainqueur et pour vaincre : il sortit vers Edom, comme dans : "sortant vers le pays du Nord" (Zékharyah/Zacharie 6:6), pour aller le vaincre, ainsi que le rapporte le Midrash : "« Le Roi Messie, qui sera amené à faire payer Édom, vivra avec eux dans la ville, comme il est dit : “...là-bas le veau [Le Messie] viendra paître et là-bas [en Edom] il se couchera et il en broutera toutes les jeunes pousses [Il tirera ses forces de chez eux et les jugera] » » (Shémot Rabbah 2,4), selon le principe : « le destructeur sort de tes entrailles » (Yésha'yahou/Isaïe 49:17).

4 : "un cheval rouge : le Saint Béni Soit-Il était prêt à transformer le monde entier en sang" (Sanhédrîn 93a).

 

rouge : ce jugement s'incarne dans Edom.

de prendre la paix : shalom possède la même guématria que 'Essav, qui est Edom, soit 376.

une grande épée lui fut donnée : comme il est écrit à son sujet : "Tu vivras par ton épée" (Béréshit/Genèse 27:40).

5 un cheval noir : car les visages sont noircis par la dureté de ce décret.

5-6 : selon son sens littéral. De façon générale, selon le degré de téshouvah, de repentance, durant l'exil, les moyens de subsistances seront plus ou moins difficiles à acquérir, à l'image du balance qui varie selon le poids. Plus la téshouvah est "lourde", moins les denrées de bases sont chers, ainsi qu'il est écrit : "Il me dit encore : ben Adâm, je vais briser le bâton du pain à Yéroushalayim, ils mangeront du pain au poids et avec angoisse, et ils boiront de l'eau à la mesure et avec épouvante. Ils manqueront de pain et d'eau, ils seront stupéfaits les uns et les autres, et frappés de langueur pour leur faute" (hézqèl/Ézéchiel 4:16-17).

8 La puissance leur fut donné : à ces quatre cavaliers, durant tous le temps de l'exil d'Edom, depuis la fin du second Temple jusqu'au Roi Messie, car il est dit : "je te montrerai ce qui adviendra" (4:1).

sur le quart de la Terre : sous la domination d'Edom.

par la mort : les maladies, par les bêtes de la Terre : les animaux sauvages et même domestiques : "Et les dents des animaux domestiques j'enverrai contre eux [...] il y a déjà eu des années dans le pays d'Israël où un âne domestique mordait et tuait, tout comme un âne sauvage mordait et tuait" (Rachi sur Vayiqra/Lévitique 26:22). Autre explication : les hommes qui se comportent de manière bestiale, comme dans : "Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux" (Lettre envoyée à Titus/Tite 1:12).

1-8 : ces quatre cavaliers sont les quatre forces avec lesquelles le Saint Béni Soit-Il juge Son monde : "Ainsi parle A.donaï HaShem : bien que J'envoie contre Yéroushalayim Mes quatre châtiments terribles : l'épée, la famine, les bêtes féroces et la peste, pour en exterminer hommes et bêtes, il y aura néanmoins un reste qui échappera" (hézqèl/Ézéchiel 14:21), "Car Je veux les détruire par l'épée, par la famine et par la peste" (Yirmeyahou/Jérémie 14:12). Le Roi Messie est un vecteur des Jugements Divins sur ce monde, en particulier sur Edom.

9 sous l'autel : l'autel extérieur, où sont offerts les qorbanot.

11 une robe blanche : grâce au mérite d'être mort en kiddoush HaShem, en sanctifiant le Nom Divin.

12 Le soleil devint noir... : en référence à ce que disent les prophètes : "le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang, avant l'arrivée du Jour d'HaShem, Jour grand et terrible" (Yoël/Joël 2:31). Le soleil devint noir : par une éclipse, le lune se changea en sang : quand l'astre est rouge, par la conjonction d'une Super Lune et d'une éclipse solaire. Yohanân reviendra plusieurs fois sur cette époque, afin d'y décrire différents aspects.

13 Les étoiles du ciel tombèrent : les Israélites, qui sont comparés aux étoiles : "vous êtes aussi nombreux que les étoiles"(Dévarim/Deutéronome 28:62), et dont une partie tombera, comme il est écrit : "les deux tiers seront retranchés" (Zékharyah/Zacharie 13:8). Mais par la téshouvah, tout mauvais décret peut être annulé : "Rabbi Elé’azar a dit : trois choses annulent les mauvais décrets, et les voici : la prière, la charité et la repentance" (Ta'anit 65b). La guerre de Gog doit avoir lieu mais son intensité dépend de la téshouvah d'Israël.

15-16 : comme il est écrit : "Entre dans les rochers, et cache-toi dans la poussière, pour éviter la terreur d'HaShem et l'éclat de Sa Majesté" (Yésha'yahou/Isaïe 2:10).